Appel à projets 2017 : Défi Mastodons – Les Big Data en recherche

Depuis 2012, le CNRS au travers de la Mission pour l’Interdisciplinarité a lancé un défi sur « les grandes masses de données » intitulé : Défi Mastodons. Celui-ci propose un amorçage et un cadre dans lequel chercheurs et enseignants-chercheurs peuvent explorer de nouvelles approches interdisciplinaires pour appréhender les problèmes auxquels les grandes masses de données les confrontent.

Le CNRS souhaite soutenir, en 2017, une quatrième vague de projets visionnaires, capitalisant des connaissances de plusieurs disciplines, et permettant de franchir un pas significatif dans le domaine applicatif concerné et/ou dans le domaine même de la Science des Donnés. Ces recherches peuvent impliquer, mais de façon non exclusive, les défis suivants, liés aux grandes masses de données :

  • la gestion de données massives
  • l’extraction de connaissances
  • la qualité des données et les problématiques sociales liées à l’usage des grandes masses de données

Ce défi vise aussi à favoriser l’émergence d’une communauté́ scientifique interdisciplinaire autour des Big Data et de la Science des Données, capable de rivaliser avec les grands laboratoires internationaux et de produire des solutions originales sur le périmètre des données scientifiques. Depuis, près d’une quarantaine de projets ont été financés sur une période allant de 2 à 4 ans, et un GDR (MaDICS) a été créé pour favoriser l’animation scientifique d’une communauté interdisciplinaire.
Date limite de dépôt de candidatures est fixée au 13 décembre 2016 à midi.

Pour candidater, voici le texte de l’Appel A Projets 2017 ainsi que le formulaire de candidatures 2017.

Page CNRS de l’annonce et contacts.

[5 décembre 2016] Les processus de création et d’écriture à la lumière des corpus sériels numérisés : le cas des Lettres françaises d’Aragon

La Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers, en association avec l’Item et le Forell, organise une journée d’étude intitulée :

Les processus de création et d’écriture à la lumière des corpus sériels numérisés : le cas des Lettres françaises d’Aragon

le lundi 5 décembre 2016, de 10h30 à 16h30

Dans le cadre de l’appel à projet lancé par la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société en 2016, l’Item réalise, avec l’aide de celle-ci, un site expérimental sur la génétique éditoriale sur la plateforme d’édition e-Man : Les Lettres françaises (1953-1972), comme laboratoire critique et romanesque de l’œuvre de Louis Aragon.

La première partie de cette journée d’études présentera l’origine du projet consacrée aux Lettres françaises d’Aragon, ainsi que ses axes théoriques et méthodologiques. La deuxième partie de la journée proposera des retours d’expérience sur d’autres projets confrontés à des problématiques similaires liés aux corpus sériels et à la génétique éditoriale.

Programme détaillé de cette journée :

numerisation-_-corpus-_-seriels-_-journee-etudes-poitiers-decembre-2016

La journée a lieu à la MSHS de Poitiers, 5, rue Théodore Lefebvre, 86000 Poitiers

Entrée libre dans la limite des places disponibles, inscrivez-vous en envoyant un mail à lettres-francaises-aragon@ml.univ-poitiers.fr

IGN – Le nouveau Géoportail en ligne

À l’occasion de ses 10 ans, découvrez le nouveau Géoportail avec une nouvelle interface, un accès facilité aux données et aux outils de création et de partage des cartes.

index

Le Géoportail, portail national de la connaissance du territoire mis en œuvre par l’IGN, a pour vocation de faciliter l’accès à l’information géographique de référence. Construit dans une logique d’ouverture et d’interopérabilité des données, il est régulièrement enrichi de nouvelles données publiques. Favorisant l’accès aux données géographiques au grand public depuis 2006, il est aujourd’hui une infrastructure complète qui propose ses services aux particuliers comme aux organismes publics et aux professionnels.

Mobile, tablette, ordinateur : la nouvelle interface du Géoportail s’adapte désormais à tous les usages. Les versions « simplifiée » et « avancée » ont été remplacées par un site unique qui conserve l’intégralité des fonctionnalités et la facilité d’utilisation de ces deux versions.

Par ailleurs l’accès aux données a été simplifié avec les fonds de carte les plus utiles séparés des données géographiques qui, elles, ont été regroupées sous différentes thématiques (agriculture, culture et patrimoine, développement durable et énergie, économie et emploi…). Les données anciennes (photographies aériennes, cartes de Cassini et cartes de l’état-major) ont été transférées au niveau de la rubrique remonter le temps du Géoportail.

Enfin, ces dernières évolutions facilitent également la création et le partage de vos cartes personnalisées que vous souhaitiez les transférer par courriel ou sur les réseaux sociaux ou même les intégrer à votre propre site web.

[9 novembre 2016] Lancement de BibCnrs : portail unique du CNRS

Les portails de ressources électroniques BiblioSHS, BiblioSciences… vont être remplacés par un nouveau portail appelé BibCnrs à partir du 9 novembre 2016. Ci-dessous, tous les détails du nouveau fonctionnement.

banniere-lancement-bibcnrs.jpg


Lancement de BibCnrs mercredi 09 novembre 2016
Dans quelques jours le nouveau portail d’accès aux ressources électroniques documentaires du CNRS ouvrira : BibCnrs remplacera les portails d’information actuels à partir du 09 novembre prochain.

BiblioVIE, BiblioSHS, BiblioST2I, TitaneSciences, BiblioPl@net et BiblioSciences seront fermés à compter du 07 novembre à 15h00. Les chercheurs CNRS retrouveront ensuite le 9 novembre toutes leurs ressources documentaires habituelles via BibCnrs, la nouvelle plateforme qui offrira à partir d’une interface unique un espace dédié à chacun des dix Instituts du CNRS.

Le nouveau mode de connexion s’effectuera via Janus (Sésame), le fournisseur d’identités du CNRS permettant l’authentification des personnels des unités pour l’accès aux applications Labintel, Agate…
De nouvelles fonctionnalités seront proposées afin d’optimiser l’intégration de BibCnrs à l’environnement numérique de travail :
–  L’identification sur un site éditeur via un signet ayant droit facilitera l’accès au texte intégral des articles.

–  Un paramétrage Google Scholar aidera à repérer les articles disponibles en texte intégral.

L’Inist-CNRS accompagnera les chercheurs dans la découverte et l’appropriation de leur nouveau portail en mettant à disposition des tutoriels, et restera évidemment à leurs côtés pour répondre à toutes leurs interrogations.
bibcnrs2


Comment obtenir un compte Sésame

Pour faciliter l’authentification des personnels, le CNRS a mis en place le fournisseur d’identité Janus.
Grâce au gestionnaire de mot de passe Sésame, un seul login et mot de passe permet aux personnels enregistrés dans Labintel d’accéder aux différentes applications du CNRS.
Pour accompagner les utilisateurs qui souhaitent demander un compte Sésame, l’Inist-CNRS propose un tutoriel multimédia.
Précisions : Ce tutoriel comporte une narration et des ressources. Il est conseillé de privilégier les navigateurs Firefox ou Chrome pour suivre ces tutoriels.

Ce tutoriel est géré et maintenu par l’Inist-CNRS.

Sauf mention contraire, il est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International

Pour accéder au tutoriel : « Demander un compte Sésame »
Durée minimum : 3 minutes

Appel à projets ERC Proof of Concept 2017

Le Conseil Européen de la Recherche a ouvert le 5 octobre 2016 l’appel à propositions ERC Proof of Concept 2017, qui comprend trois dates limites de soumission.erc-logo

Cet appel s’adresse aux chercheurs lauréats d’une bourse ERC (Starting, Consolidator, Advanced ou Synergy Grant) et a pour objectif de valoriser les résultats de leur recherche et de mettre en valeur le potentiel d’innovation d’une idée émanant de leur projet ERC.

Le budget de cet appel s’élève à 20 millions d’euros, soit un financement par projet de 150.000 euros maximum sur 18 mois.

L’ERC espère ainsi financer environ 130 bourses, réparties sur trois deadlines.

Les trois dates limites de soumission des candidatures sont les suivantes :

  • 19 janvier 2017 à 17h00 (heure de Bruxelles)
  • 25 avril 2017 à 17h00 (heure de Bruxelles)
  • 5 septembre 2017 à 17h00 (heure de Bruxelles)

Les soumissions sont à déposer sur le Portail du Participant.

Voici un lien vers le programme de travail, les candidats peuvent aussi trouver des informations à cette adresse.

Appel à propositions pour la Nuit européenne des Chercheur.e.s

Le programme français pour la Nuit Européenne des Chercheur.e.s lance un appel à propositions pour une nouvelle Grande Expérience Participative (GEP) dans le cadre de son projet Creativity.
Le formulaire de participation est à renvoyer avant le 30 novembre 2016 à l’adresse : ndc2016@espci.fr. Il est téléchargeable, ainsi que l’appel à projets à cette page. logo-nuitdeschercheur-e

L’expérience sera sélectionnée sur la base des critères suivants :

L’expérience doit faire preuve de solidité scientifique.
Elle sera sélectionnée selon l’intérêt des résultats attendus, la solidité de sa
méthodologie.

L’expérience doit présenter un intérêt médiatique
Elle sera sélectionnée pour sa capacité à intéresser les médias et le public.

L’expérience doit impliquer la participation de plusieurs milliers de personnes, au même moment (entre 18h30 et 23h00), dans douze villes françaises
La recherche retenue saura profiter au mieux de la participation des citoyens du point de vue scientifique et médiatique.

L’expérience, ou son explication, lors de la soirée doit avoir un intérêt pédagogique pour le public
Les modalités d’explication et de partage de la connaissance ou de la démarche seront évaluées.

L’expérience doit respecter des critères éthiques et d’implication du public

L’expérience doit être menée dans le cadre d’un projet de recherche porté par un(e) chercheur.e ou une équipe ayant une activité de recherche avérée
Des chercheur.e.s non professionnels peuvent être moteur de la proposition mais doivent se mettre en lien avec une équipe de chercheur.e.s professionnels ; les doctorants sont admis, si soutenus
par leur laboratoire.

L’expérience doit être économique
Les chercheur.e.s pourront compter sur un appui local de la part des médiateurs de structures qui organisent la Nuit Européenne des chercheur.e.s. Néanmoins, la capacité à obtenir des résultats intéressants à moindre coût sera un critère des élection.

Le projet retenu aura une dotation de 5.000 €. Il bénéficiera d’un support local pour l’exécution de l’expérience dans 12 villes, d’un support informatique et rédactionnel pour la tenue du blog, et profitera de l’apparail de communication de la Nuit européenne des Chercheur.e.s.

L’évaluation des éditions précédentes a montré que le public apprécie particulièrement les activités où il peut participer directement à une démarche de recherche.

La Nuit européenne des Chercheur.e.s est, depuis 2005, l’événement européen le plus important dédié aux rencontres entres les chercheur.e.s et le public. Le consortium français est coordonné par l’Université de Bourgogne et l’Université de Franche-Compté. Le projet de Grande Expérience Participative fait partie du programme français pour la Nuit européenne des Chercheur.e.s financé par la Commission Européenne.

Contact :

Matteo Merzagora, Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes, ESPCI – PARI, ndc2016@espci.fr