[21-24 Juin 2016] : Colloque international « Penser les migrations pour repenser la société »

C’est à l’occasion des 30 ans du laboratoire de recherche Migrinter que ce colloque est organisé. Il aura lieu des 21 au 24 juin 2016 à la MSHS et a pour but d’examiner la contribution de la recherche sur les migrations internationales aux sciences de l’Homme et de la Société. Il consistera en l’organisation d’ateliers mettant en avant quelques-uns des champs scientifiques qui ont été travaillés par les questions afférentes aux migrations. L’inscription est ouverte dès à présent et se fait en ligne.

affiche-colloque-format-imagev4Ce colloque encourage en particulier la participation de non-spécialistes des migrations dans la perspective de nourrir un dialogue entre sphères disciplinaires et théoriques. En outre, la production relative aux migrations, encore marginale dans les années 1980, est aujourd’hui foisonnante. L’étude des phénomènes migratoires est devenue un domaine de recherche à part entière avec ses colloques, ses laboratoires de recherche, ses programmes scientifiques et ses revues. Le laboratoire Migrinter, dont le champ de recherche couvre des domaines aussi divers que les circulations, les diasporas, ou les mobilités urbaines a, au cours des trois décennies passées, marqué de son empreinte l’approche francophone des migrations internationales.

Tout en se structurant en champ autonome, les études migratoires irriguent et renouvellent les questionnements scientifiques plus généraux des sciences sociales. Toutes les disciplines sont à présent concernées : la géographie, l’histoire, la démographie, la sociologie, l’anthropologie, l’économie, mais aussi la philosophie, la linguistique, la psychologie, la littérature… Une partie importante des avancées théoriques et épistémologiques sont aujourd’hui redevables de l’analyse des phénomènes migratoires. L’anthropologie postcoloniale, les approches multi-situées, le transnationalisme, les nouvelles approches de l’identité, l’histoire globale, sont autant de nouveaux champs scientifiques dont la fondation repose sur la critique d’une vision sédentaire des sociétés et des cultures. L’étude des migrations internationales offre une alternative au nationalisme méthodologique qui a longtemps structuré les sciences sociales. Ce champ constitue un prisme à partir duquel sont reconsidérés les États, la société, les identités individuelles ou collectives, les pratiques artistiques, mais aussi notre rapport à l’espace et au temps, au point que l’on évoque aujourd’hui un « paradigme migratoire ».

Voici un lien vers son programme complet.

Quatre expositions pour les 30 ans de Migrinter

Dans le cadre des 30 ans du laboratoire Migrinter, quatre expositions sont mises en place sur le thème des migrations. Elles sont ouvertes de fin juin jusqu’au début du mois de juillet.

Expo_moving_beyong_borders_1Moving Beyond Borders de la Compagnie Etrange Miroir commence le 14 juin et se termine le 2 juillet. Cette exposition itinérante est proposée par Migreurop et sera à La Cave, 43 place Charles de Gaulle à Poitiers. Elle s’intéresse aux parcours des migrants et pointe les dispositifs responsables de leur périlleuse traversée, dans le Sahara, en mer Méditerranée et/ou aux frontières orientales de l’Union européenne. Constituée de cinq modules interactifs, l’exposition propose une approche multimédia des réalités migratoires avec des cartes, des photographies et des paysages sonores.

Expo_demineursDémineurs de Fred Soupa et Sarah Przybyl aura lieu du 20 juin au 8 juillet à la faculté de Droit, 43 place Charles de Gaulle (salle Decencière) à Poitiers. Cette exposition réunit des réalisations issues de différents ateliers menés avec des jeunes mineurs étrangers. Des éléments graphiques et pédagogiques font découvrir aux visiteurs les conditions de vie, de voyage, et d’accueil souvent méconnues de ces jeunes migrants. Via la réalisation de court-métrages documentaires et créatifs, l’objectif a aussi été de créer une dynamique d’insertion par la culture avec des jeunes mineurs isolés étrangers.

Expo_ConordRésistances ordinaires de quartiers populaires de Sylvaine Conord est ouverte du 20 juin au 1er juillet à la MSHS. Elle est le fruit d’une collaboration de deux ans entre quatre équipes de recherche européennes. Ce projet illustre les résistances ou les résiliences quotidiennes des habitants de la Goutte d’or (Paris), Heyvaert (Bruxelles), Mouraria (Lisbonne), Volkertviertel (Vienne).

Expo_Atlas_localAtlas local de Marie Moreau aura lieu du 20 juin au 1er juillet à la MSHS. Cette exposition présente est un recueil de cartographies subjectives dessinées puis brodées sur des draps de coton blanc (2 mètres de long sur 70 cm à 160 cm de large). Durant trois ans, Marie Moreau est allée dans différents lieux (cantine sociale, bagagerie, douches publiques, accueil des demandeurs d’asile, etc.) pour enregistrer les récits de demandeurs d’asile, et demander à ces derniers de dessiner au coin d’une table leur itinéraire. L’objectif étant de mieux se comprendre, se repérer et se situer.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des 30 ans de Migrinter dans la rubrique « Expositions ».

Vient de paraître : REMI, N°29 – Vol. 3 (2013)

Couverture vol. 29 / 3

Migrations de retour et de rapatriement

Sous la direction de Yann Scioldo-Zürcher et Marie-Antoinette Hily

Acquisitions du fonds MigrInter pour la fin de l’année 2013

Le laboratoire MigrInter a enrichi son fonds documentaire de vingt-cinq ouvrages et de dix nouveaux numéros de revues  pour la fin de l’année 2013.

Vous pouvez consulter la liste des nouveautés en cliquant ici : http://zapt3.staticworld.net/images/article/2013/02/pdf-logo-100025338-gallery.png

Pour tout information complémentaire, vous pouvez contacter le responsable du fonds MigrInter, Gilles Dubus.

[13 décembre 2013] Soutenance de thèse d’Hélène SIMON-LORIERE

Hélène SIMON-LORIERE

présentera publiquement sa thèse

CONDITIONS DE VIE ET PROJETS MIGRATOIRES

DES RÉFUGIÉS LIBÉRIENS À CONAKRY (GUINÉE) ET ACCRA (GHANA)

le 13 décembre 2013 à 14h

en salle Mélusine, à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société

(MSHS) – campus universitaire de Poitiers

Son travail a été mené sous la direction de Véronique Lassailly-Jacob et Monique Bertrand. Le jury sera composé de :

  • Monique BERTRAND, Directrice de recherche, Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Département Sociétés
  • Mohamed Kamel DORAÏ, Chargé de recherche, Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
  • Catherine FOURNET-GUÉRIN, Maître de Conférences Habilitée à Diriger des Recherches,Université de Reims Champagne Ardenne (rapporteur)
  • France GUÉRIN-PACE, Directrice de recherche, Institut National des Études Démographiques(INED)
  • Véronique LASSAILLY-JACOB, Professeur émérite, Université de Poitiers
  • Marc-Antoine PÉROUSE DE MONTCLOS, Professeur, Université Paris 8, Institut Français deGéopolitique (rapporteur)

Résumé : Cette thèse de géographie s’est intéressée à la situation en 2008-2009 des réfugiés libériens dans deux capitales d’Afrique de l’Ouest, Conakry en Guinée et Accra au Ghana. À l’issue du conflit au Libéria, elle pose la question de l’avenir de ces réfugiés urbains dans ces deux pays proches du Libéria où ils avaient trouvé refuge entre 1990 et 2003. Inscrite dans le champ des Forced Migration Studies, elle interroge leurs conditions de vie et leurs projets migratoires : comptaient-ils rentrer au Libéria, rester dans ces pays d’asile ou bien partir pour d’autres destinations ? Leurs expériences de migration forcée sont replacées dans les contextes du conflit libérien et de l’accueil dans ces deux pays, puis présentées par la restitution de leurs parcours d’exil dans les pays de la Mano River. À travers la répartition géographique de ces réfugiés libériens, marquée par l’absence de camp à Conakry et la présence de celui de Buduburam en périphérie d’Accra, et à travers leurs modes de subsistance pour survivre et s’organiser dans chaque capitale, les processus de reterritorialisation sont interrogés. Enfin, la trilogie des « solutions durables » proposée par le HCR – rapatriement volontaire, intégration locale, réinstallation – est revisitée au prisme des tactiques migratoires post-conflit de ces réfugiés.

Mots clés : réfugiés urbains, migrations forcées, conditions de vie, projets migratoires, tactiques, réseaux sociaux, diaspora, Afrique de l’Ouest, Libéria, Guinée, Ghana, Conakry, Accra

[2 décembre 2013] Soutenance de thèse de Clara Rachel Eybalin CASSEUS

Le 02 décembre 2013 à 13 heures

salle Guillemet de l’Hôtel Fumé (Faculté des Sciences Humaines et Arts, Université de Poitiers – 8 rue Descartes),

Clara Rachel Eybalin CASSEUS

soutiendra sa thèse intitulée

LES MIGRANTS, ACTEURS TRANSNATIONAUX DU DEVELOPPEMENT :

Les associations haïtiennes en France et jamaïcaines au Royaume-Uni“.

Ce travail de recherche doctorale a été préparé sous la direction de Patrick Gonin, Catherine Wihtol de Wenden et Cédric Audebert.

Composition du Jury :

  • Cédric Audebert, géographe, Chargé de recherche au CNRS
  • Hervé Domenach, Professeur de démographie, Université de Provence (rapporteur)
  • Patrick Gonin, Professeur de géographie, Université de Poitiers
  • Danièle Joly, Professor of Sociology, University of Warwick
  • Françoise Lorcerie, politologue, Directrice de recherche au CNRS (rapporteur)
  • Emmanuel Ma Mung, géographe, Directeur de recherche au CNRS
  • Marc-Antoine Pérouse de Montclos, Professeur de sciences politiques, Université Paris 8
  • Catherine Wihtol De Wenden, politologue, directrice de recherche au CNRS

Résumé : Dans un contexte où l’importance croissante de la mondialisation des flux migratoires en provenance de la région caraïbéenne s’intensifie et se diversifie, une prise en compte plus détaillée de l’évolution des stratégies de migrants au sein des sociétés d’accueil et de leur impact socioéconomique et politique sur les sociétés de départ s’impose. Notre thèse déclinée en trois parties s’inscrit précisément dans une réflexion sur l’engagement associatif à distance du migrant-acteur haïtien et jamaïcain, dans un cadre institutionnel français pour l’un et britannique pour l’autre. Au cœur d’un dispositif qui lie responsables locaux du pays d’origine et élus de la société d’accueil mettant en interaction différentes formes d’intervention de l’État d’origine, comment donc ce dernier peut-il alors agir et avoir un rôle incitatif en favorisant la participation de cette communauté transnationale ou encore en coordonnant des actions des associations de migrants ? En quoi le cadre associatif transnational est-il favorable au développement dans le contexte haïtien/ jamaïcain ? En considérant l’émergence puis l’évolution du tissu associatif haïtien en terre française, et celles du tissu associatif jamaïcain en terre britannique, nous avons voulu chercher à comprendre les motivations derrière l’engagement de porter des projets de développement dans le pays d’origine. Notre travail de terrain,ainsi que notre dispositif méthodologique dans une approche de terrain multi-situé, nous a permis de mieux saisir les mécanismes de solidarité collective et de mise en commun de ressources pour absorber les risques.

Partant d’un fait observé, une dynamique associative, qui s’est amplifiée au lendemain du séisme en Haïti de janvier 2010, nous avons mis en évidence trois éléments-clés : la pertinence du sentiment d’appartenance au sein des associations de migrants, l’importance capitale du rapport que l’État d’origine entretient avec ses migrants et enfin l’évolution croissante, diversifiée et complexe d’une mobilisation associative tantôt par le bas (cas haïtien), tantôt par le haut (cas jamaïcain), au cœur d’une coopération de proximité. Le degré et la nature du transnationalisme associatif observé dans le cas haïtien et jamaïcain dépendent de ces trois aspects à partir desquels nous pouvons rendre compte de la viabilité d’un modèle interactif entre État et associations de migrants, celles-ci agissant en véritables acteurs dans un partenariat citoyen, de l’échelle transnationale à l’échelle locale, où s’inscrivent des projets de développement dans un cadre décentralisé dans une logique de coopération de proximité, tant en Jamaïque qu’en Haïti.

Mots clefs : Transnationalisme associatif, citoyenneté, association de migrants, Haïti, France, Jamaïque, Royaume-Uni,État diasporique, coopération de proximité, développement local, géographie politique

E-Migrinter, n°11 (2013)

Couv 2013 11

NUMERO 11 – 2013

Et l’immobilité dans la circulation ?


Dossier coordonné par Céline Bergeon, Françoise Dureau, Christophe Imbert, Guillaume Le Roux & David Lessault

le numéro complet à télécharger PDF

Textes issus des journées organisées par l’UMR Migrinter et l’axe MIT du CIST les 19 et 20 novembre 2012 à la MSHS de Poitiers.

Editorial

PDF Et l’immobilité dans la circulation ?
Céline Bergeon, Françoise Dureau, Christophe Imbert, Guillaume Le Roux & David Lessault

1ère partie : Exposés introductifs

pdf A l’origine de ces journées, une série d’interrogations sur les rapports entre mobilité et immobilité.
Françoise Dureau
PDF Les paradoxes de l’immobilité : réflexion sur la circulation à partir du projet ANR MEREV.
Christophe Imbert
PDF La «fabrique» des immobiles : une lecture critique à partir de travaux d’enquête menés à Dakar (Sénégal).
David Lessault
PDF Les rapports mobilité/immobilité dans le cas de situations résidentielles spécifiques. Retours sur recherche et perspectives.
Céline Bergeon

2ème partie : Circulations, immobilité et cohésion des groupes sociaux

PDF Situations sociospatiales héritées du temps de l’hacienda et mobilités/immobilités des paysanneries péruviennes.
Evelyne Mesclier
PDF Interroger l’immobilité. De la figure de Pénélope à celle de migrant pour toute une vie.
Florence Boyer
PDF Mobilité spatiale et ancrage local : une dynamique corrélative au maintien d’un groupe social malien (koroduga).
Laure Carbonnel

3ème partie : Circulations et immobilités négociées dans les familles

PDF Entre circulations individuelles et immobilités familiales : les élites napolitaines face au déclin.
Thomas Pfirsch
PDF Qui bouge qui reste dans le couple : les immobiles ne sont-ils pas les vrais mobiles ?
Nathalie Ortar
PDF Mobilité des enfants et des jeunes sous conditions d’immobilité ? Ce que circuler signifie.
Sandrine Depeau

4ème partie : Circulations et périodes d’immobilité forcée

pdf Mobilité et immobilité dans le cadre du placement des adolescents, des usages de l’espace en tension.
Fleur Guy
PDF Enfermement et mobilités : les détenus et leurs proches à l’épreuve de l’incarcération.
Lucie Bony
PDF Enfermer pour faire circuler, faire circuler pour enfermer. Les centres de rétention pour étrangers en Roumanie.
Bénédicte Michalon

5ème partie : Caractérisation des situations d’immobilité : réflexions méthodologiques

pdf Éléments pour une typologie des pratiques plurirésidentielles et d’un habiter multilocal.
Cédric Duchene-Lacroix
pdf Réflexions sur quelques méthodes quantitatives de collecte et d’analyse de la mobilité et de l’immobilité : de l’individu au groupe social. Guillaume Le Roux
Synthèse des débats
PDF Céline Bergeon, Françoise Dureau, Christophe Imbert, Guillaume Le Roux & David Lessault

Vie du labo

PDF « Migrants malgré eux », séminaire « doctorants-chercheurs », Migrinter, Poitiers, le 5 décembre 2012.
Eleonora Guadagno, Véronique Lassailly-Jacob & Hélène Simon-Lorière
PDF « Du consulat des réfugiés à l’administration des demandeurs d’asile : la fabrique des réfugiés à l’Ofpra (1952-1992) », Thèse soutenue le 21 décembre à l’Université de Poitiers.
Karen Akoka
PDF « Migration et changement climatique en zone de montagne », deuxième atelier de recherche de l’Institut de Géographie de Neuchâtel (Suisse), les 28 & 29 mai 2013.
Eleonora Guadagno & Raoul Kaenzig

Notes de lecture

PDF Audebert, Cédric (2012) La diaspora haïtienne. Territoires migratoires et réseaux transnationaux, Rennes, Presse Universitaire de Rennes, 198 p. (Géographie sociale).
Marine Bertrand

Vient de paraître : REMI 29-2 (2013)

Nouvelle parution vol. 29 n° 2 (2013)

La Revue Européenne des Migrations Internationales a le plaisir de vous annoncer son dernier numéro paru.

Source : REMI
Source : REMI

Abonnement et vente au numéro

Visitez le site Internet de la REMI

Contact

 

REMI (Revue Européenne des Migrations Internationales)

Université de Poitiers

MSHS – Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre

86000 Poitiers – France

Tél. : 05.49.45.46.56 – Fax : 05.49.45.46.68

Courriel : remi@mshs.univ-poitiers.fr

Site Internet : http://remi.revues.org/

La tragédie malienne

Source (image et contenu) : MigrInter

Coordonné par Patrick Gonin, Nathalie Kotlok et Marc-Antoine Pérouse de Montclos

La tragédie malienne

Paris: Vendémiaire Editions, 2013, 352 p. (Géographies)

Présentation éditeur :

Depuis juillet, la France se désengage militairement du Mali après une opération de plusieurs mois, mais pour autant le Mali est-il réellement revenu à une situation de stabilité ? Sur le terrain, certes, la menace djihadiste semble contenue, et l’élection présidentielle a pu avoir lieu dans des conditions qui ont satisfait les observateurs internationaux. Pour autant, le pays est-il vraiment sur le chemin de la reconstruction ?

Ramener la tragédie malienne à la montée en puissance de l’islam radical dans cette zone de turbulences qui va de la Somalie à la Mauritanie et de la mer Rouge à l’océan Atlantique serait réducteur. Une lecture purement internationale de la crise peut s’avérer trompeuse : le Mali est en réalité confronté à de graves défis intérieurs que pas un de ses gouvernements n’est jusqu’alors parvenu à résoudre.

C’est à l’analyse de ces dysfonctionnements internes, sur la longue durée, que cet ouvrage est consacré. Bien au-delà de l’actualité immédiate.

Table des Matières

  • Dans l’œil du cyclone : une lecture internationale
    • Marc-Antoine Pérouse de Montclos
  • Du Haut-Fleuve au Mali indépendant : genèse d’un État, 1855-1960
    • Francis Simonis
  • Le Mali postcolonial : perspectives politiques
    • Clemens Zobel
  • Y a-t-il un gouvernement légitime au Mali ?
    • Naffet Keita
  • Un État faible, des territoires en devenir
    • Stéphanie Lima
  • Des Touareg en rébellion
    • André Bourgeot
  • Un pays musulman en quête d’État-nation
    • Gilles Holder
  • L’ethnie : fantasme occidental et réalités culturelles
    • Anne Doquet
  • Récit national et recours au passé : à chacun son Mali
    • Francis Simonis
  • Maliens de l’étranger
    • Patrick Gonin, Nathalie Kotlok
  • Émigration et démocratisation
    • Lisa Chauvet, Flore Gubert, Sandrine Mesplé-Somps
  • Quelle économie pour sortir de la pauvreté ?
    •  Jean-Etienne Bidou, Isabelle Droy
  • Population et sécurité alimentaire : le Mali peut-il se suffire à lui-même ?
    • Jean-Etienne Bidou, Pierre Janin
  • Le Mali dans le monde
    • Patrick Gonin, Nathalie Kotlok, Stéphanie Lima

Notice catalographique :

La tragédie malienne / sous la direction de Patrick Gonin, Nathalie Kotlok et Marc-Antoine Pérouse de Montclos. — Paris : Vendémiaire Editions, 2013. — 343 p. — (Géographies)
ISBN 978-2-36358-106-8

Acquisitions du fonds MigrInter pour le second semestre 2013

Le laboratoire MigrInter a enrichi son fonds documentaire de trente et un ouvrages et de dix nouveaux numéros de revues  pour le second semestre 2013.

Vous pouvez consulter la liste des nouveautés en cliquant ici : http://zapt3.staticworld.net/images/article/2013/02/pdf-logo-100025338-gallery.png

Pour tout information complémentaire, vous pouvez contacter le responsable du fonds MigrInter, Gilles Dubus.

[6 juin 2013] Conférence « Migration in Europe, Europe and Migration »

Source : MediHAL Migrinter
Source photo : MediHAL Migrinter

Salle de conférence de la MSHS
Le 6 juin 2013
De 9h30 à 16h00

Dans le cadre de la rencontre annuelle du réseau IRUN, une dizaine de doctorant(e)s venant de Cracovie (PL), Nimègue (NL), Duissbour-Essen (DE) et Poitiers présenteront des posters sur leurs travaux.
De nature pluridisciplinaire & internationale, cette conférence permettra de confronter et comparer les perspectives de ces jeunes chercheurs géographes, linguistes, sociologues ou économistes!
Doctorants, étudiants, vous êtes invités à assister à ces présentations & à participer aux débats!
Pour tout renseignement, contactez : irunmeeting2013@univ-poitiers.fr

Acquisitions du fonds MigrInter pour le premier semestre 2013

Le laboratoire MigrInter a enrichi son fonds documentaire de dix-neuf ouvrages, de quatre nouveaux numéros de revues et de trois exemplaires de revues pour le premier semestre 2013. Vous pouvez consulter la liste des nouveautés en cliquant ici : https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcThSAAa-u-ChSMIQxYrhQVosxagacXJ21-haYaTIXEgLzY-P79u

Pour tout information complémentaire, vous pouvez contacter le responsable du fonds MigrInter, Gilles Dubus.

E-Migrinter, n°10 (2013)

N°10 (2013)
Source (image et contenu de l’article) : e-migrinter

NUMERO 10 – 2013

Genre et imbrication des rapports de domination

dans les médias des minorités ethniques

Dossier coordonné par Claire Cossée, Laura Navarro, Isabelle Rigoni & Eugénie Saitta

le numéro complet à téléchargernuméro complet


Editorial

article PDF Des médias par et pour les minoritaires ? (Re)production du genre et imbrication des rapports de domination
(Claire Cossée, Laura Navarro, Isabelle Rigoni, Eugénie Saitta)

Dossier

article PDF Présence d’une absence : l’embauche et le salaire comme facteurs occultant la discrimination envers les femmes journalistes dans les médias européens en langues minoritaires
(Iñaki Zabaleta, Nicolás Xamardo, Arantza Gutiérrez, Santi Urrutia, Itxaso Fernández)
article PDF Les ambiguïtés de la « presse féminine noire »
(Virginie Sassoon)
article PDF Discours, représentations et images des femmes latino-américaines immigrées dans les journaux ethniques du Pays Basque
(Ana Mendieta)
article PDF Point de vue situé : Médias panafricains francophones et reproduction des rapports de pouvoir – Années 1980/1990
(Carmen Diop)

Vie du labo

article PDF Séjour de Recherche : De la conception du projet de recherche au Cameroun à sa révision à la lumière des avancées théoriques de MIGRINTER.
(Félix Watang Zieba)
article PDF Séminaire d’équipe Migrinter 2012-2013, Première séance par William Berthomière, jeudi 29 novembre : « Street geography : réflexion autour des usages de l’image dans l’étude des migrations au sein d’un espace public comme la rue ».
(Mélanie Pénicaud)
article PDF « Tracing Social inequalities in Environementally-induced Migration », Colloque international, Bielefeld, du 9 au 13 décembre 2012. (Compte-rendu par Émilie Chevalier & Eleonora Guadagno.)

Notes de lecture

article PDF Barrère, Céline ; Lévy-Vroelant, Claire (2012) Hôtels meublés à Paris. Enquête sur une mémoire de l’immigration, Paris, Éditions Créaphis,
300 p.
(Mélanie Pénicaud)
article PDF MIGREUROP (2012) Atlas des migrants en Europe : Géographie critique des politiques migratoires, Paris, Armand Colin, 144 p. (Atlas). (Victoire Cottereau.)

Population, mondialisation et développement : quelles dynamiques ?

Source: La Documentation Française

 

 – OUVRAGE DISPONIBLE DANS LE FONDS MIGRINTER DU SDS DE LA MSHS –

Sous la direction de Luc Cambrézy et Véronique Petit

Population, mondialisation et développement : quelles dynamiques ?

Paris : La Documentation française, 2012.- 174 p. (Les études)

[4e de couv.] Depuis deux décennies, la mondialisation a bouleversé la représentation du monde héritée de l’après Seconde Guerre mondiale et bousculé des situations figées par les décennies de la Guerre froide : les vieilles nations industrielles sont en crise, de nouveaux géants économiques sont apparus, l’Afrique émerge à son tour et de nouveaux équilibres se construisent. Ces bouleversements ont un impact considérable sur le développement sur le développement des pays du Sud et sur le mode de vie de leurs populations.

A l’heure où la catastrophe démographique annoncée à la fin du siècle dernier s’éloigne du fait du ralentissement de la croissance des populations constaté ou prévu sur tous les continents, les contributions de cet ouvrage remettent en cause certaines certitudes attachées aux pays longtemps qualifiés de sous-développés, puis en voie de développement.

L’urbanisation et l’apparition d’une classe moyenne éduquée, avide de progrès et de démocratie, modifient profondément le cadre de sociétés inégalement confrontées à la problématique du développement : la pauvreté, la sous-alimentation, l’espérance de vie trop courte, l’accès à la terre, l’instabilité politique, les migrations et les problèmes environnementaux sont là pour le rappeler.

CONTIENT :

Avant-propos (Luc Cambrézy, Véronique Petit)

1. Le début de la fin ? Le revirement de la croissance démographique mondiale (Christophe Z. Guilmoto, Isabelle Attané et Sébastien Oliveau)

La fin de la croissance démographique mondiale ?

Des disparités régionales toujours considérables

Les moteurs de la croissance démographique

Croissance et recomposition démographiques

2. Population et environnement : 50 ans de débat (Frédéric Sandron)

La relation population-environnement des années 1960 jusqu’à aujourd’hui

Les populations du Sud face aux questions environnementales

Migration et environnement

3. Institutions et développement : quelles interactions ? (Isabelle Lebon, Frédéric Gavrel)

Quel régime politique pour quel développement ?

Les institutions politiques influencent-elles le développement ?

Le développement influence-t-il le régime politique ?

Droit de propriété et développement

4. Migrants qualifiés et mondialisation : une étape vers le développement ? (Véronique Petit)

Définitions et mesures

Les déterminants des mouvements migratoires

Les migrants qualifiés : opportunité individuelle, gain collectif ?

5. La question foncière en milieu rural (Luc Cambrézy, Yves Magnon)

Accroissement démographique et distribution du peuplement : la terre manque-t-elle ?

La terre, une ressource de plus en plus spéculative

Diversité des droits fonciers et pluralisme juridique en Afrique subsaharienne

La quadrature du cercle

6. Les relations villes/campagnes : nouveaux contextes, nouvelles configurations ? (Bernard Tallet)

Les changements géographiques : vers la fin des contraintes de localisation ?

De nouvelles dynamiques rurales

Vers une recomposition inégale des espaces agricoles et une diversification des espaces ruraux

7. L’insécurité alimentaire : dimensions, contextes et enjeux (Pierre Janin, Charles-Édouard de Suremain)

Les dimensions du « manque alimentaire »

Une insécurité alimentaire différente selon les contextes

Les nouvelles formes du risque : crise alimentaire durable, insécurité alimentaire systémique

Outils et diagnostics sur la sellette

Limites et biais des stratégies de lutte contre l’insécurité alimentaire

Conclusion (Luc Cambrézy, Véronique Petit)

Counting Populations, Understanding Societies

Source (image et contenu du billet) : Springer

Véronique Petit

Counting Populations, Understanding Societies : Towards a Interpretative Demography

Berlin : Springer, 2013. – 208 p. (Demographic Transformation and Socio-Economic Development – 1).

The core aim of this book is to determine how anthropology and demography can be used in conjunction in the field of population and development.

The boundaries of demography are not as clearly defined or as stable as one might think, especially in view of the tension between a formal demography centered on the ‘core of procedures and references’ and a more open form of demography, generally referred to as Population Studies.

Many rapprochements, missed opportunities and isolated attempts marked the disciplinary history of anthropology and demography, both disciplines being founded on distinct and highly differentiated traditions and practices. Moreover, the role and the place assigned to epistemology differ significantly in ethnology and demography. Yet, anthropology and demography provide complementary models and research instruments and this book shows that neither discipline can afford to overlook their respective contributions.

Based on research conducted in West Africa over more than twenty years, it is a defense of field demography that makes case for a continuum ranging from the initial conception of fieldwork and research to its effective implementation and to data analysis. Changes in behaviors relating to fertility, poverty or migration cannot be interpreted without invoking the cultural factor at some stage. Representations in their collective and individual dimensions also fit into the extended explanatory space of demography.

Content Level » Research

Keywords » British social anthropology – Comprehensive demography – Demography and governance – Demography to demology – English political arithmetic – Epistemology in demography and anthropology – Ethnology and demography – Fertility, poverty and migration – French anthropology – INED and INSEE – Population studies

Table of contents

  • Chapter 1. EPISTEMOLOGY IN DEMOGRAPHY AND ANTHROPOLOGY
  • Chapter 2. THE INSTITUTIONALIZATION OF A WILD SCIENCE.
  • Chapter 3. THE CONTOURS OF A SOCIAL SCIENCE
  • Chapter 4. AN OBJECT CALLED POPULATION
  • Chapter 5. DEMOGRAPHY AND ANTHROPOLOGY: A RETURN TO THE ORIGINS
  • Chapter 6. THE PRACTICES OF COMPREHENSIVE DEMOGRAPHY
  • Chapter 7. SOME UNRESOLVED ISSUES
  • APPENDIX. THE CONTEMPORARY ACTORS OF FRENCH DEMOGRAPHY
  • BIBLIOGRAPHY.