Séminaire MSH Val de Loire 2017 : Pratiques numériques en SHS

L’atelier numérique de la MSH Val de Loire et les équipes membres proposent de renouveler le séminaire « Pratiques numériques en SHS » pour l’année 2017.

Les sessions du séminaire auront lieu les jeudis 12 janvier 2017, 2 février 2017, 16 mars 2017 et 6 avril 2017, de 14h00 à 17h00, en simultané à Tours (MSH Val de Loire), Orléans (Collège LLSH) et Poitiers (MSHS). Toutes les sessions du séminaire sont gratuites et libres d’accès, dans la limite des places disponibles (aucune inscription n’est requise).

Chaque séance sera consacrée à une thématique générique ou transversale qui permettra une discussion entre spécialistes et non spécialistes. Pour ce faire, des chercheurs et des experts de différents horizons seront invités à présenter leurs travaux et leurs méthodes. Lors de chaque rencontre, un second moment plus pratique viendra compléter chaque présentation.

Ce séminaire est conçu comme un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les pratiques numériques.

Programme :image_de_base_1

  • Jeudi 12 janvier 2017 (14h -17h) : Stockage des données de la recherche

Sensibilisation à la sécurité informatique et à l’importance d’un stockage sécurisé, Hervé CHAUDRET (Responsable du Service du traitement de l’information, Responsable Sécurité des Systèmes d’Information, CNRS – Délégation régionale Centre Limousin Poitou-Charentes, Orléans)
Présentation des différentes solutions de stockage sécurisé, pôle informatique MSH Val de Loire

  • Jeudi 2 février 2017 (14h – 17h) : Droit et données de la recherche en ligne

« Les questions juridiques posées par la mise en ligne des données de la recherche », Émilie MASSON (Juriste, Correspondant informatique et libertés du CNRS, Nancy).

  • Jeudi 16 mars 2017 (14h – 17h) : Outils documentaires

« Les outils documentaires », Fabienne QUILLOUT (Responsable des formations des Master et doctorants, Bibliothèque universitaire lettres-langues, arts-sciences humaines, Tours). Les flux RSS, MSH Val de Loire

  • Jeudi 6 avril 2017 (14h – 17h) : Drone et projets de recherche

Retours d’expériences sur l’utilisation d’un drone pour des projets de recherche. « Qu’est-ce qu’un drone ? Quelle législation ? » Jean-Philippe CORBELLINI (Opérateur habilité drone, MSH Val de Loire, Tours)

Retrouvez l’ensemble des enregistrements des séminaires sur le site de la MSH Val de Loire, rubrique « séminaires ».

Séminaire « La recherche au service de l’enseignement et de l’apprentissage dans le supérieur » les 24 et 25 mai 2016

prog-a3-aipu-visuelL’Université de Poitiers, dans le cadre du projet IDEFI PaRé, et l’AIPU (Association Internationale de Pédagogie Universitaire – section France) organisent un séminaire de recherche les 24 et 25 mai 2016 à Poitiers sur le thème « La recherche au service de l’enseignement et de l’apprentissage dans le supérieur ».

Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 15 mai à cette adresse.

Ce séminaire répond à 3 objectifs : favoriser l’échange entre les équipes de recherche travaillant sur ces questions en France, développer le dialogue entre chercheurs et praticiens et finalement faire connaître les travaux de recherche en cours dans le cadre du projet IDEFI PaRé sur l’enseignement supérieur.

Il abordera des questions concernant la pédagogie et les techniques de travail des étudiants ainsi que leur réussite académique. Les interventions porteront aussi sur le rôle du numérique dans le travail universitaire avec, notamment, l’utilisation du numérique par les étudiants et les enseignants.

[05 décembre 2013] Séminaire AREAS : « Relations interethniques dans le Nord-Est de l’Inde. Questionnement à partir de deux logiques sociales opposées »

Source : AREAS
Source : AREAS

AREAS a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire qui ce déroulera ce jeudi 5 décembre 2013, de 18h à 20h, en salle des actes (UFR SHA – Hôtel Fumé, 8 rue René Descartes, Poitiers).
Pascal Bouchery, Maître de conférences en anthropologie – Laboratoire Ruralités, Poitiers – CEIAS Paris, EHESS, présentera une communication intitulée « Relations interethniques dans le Nord-Est de l’Inde. Questionnement à partir de deux logiques sociales opposées ». Nous vous rappelons que les séminaires d’AREAS sont gratuits et ouverts à tous les publics, n’hésitez pas à diffuser l’information au sein de vos réseaux.

[10 décembre 2013] Séminaire Conjoint d’Alcoologie 2013-2014. L’alcool en corps !

Source : GRESCO
Source : GRESCO

Le CSAPA Alcoologie CIPAT et le GRESCO partagent le fait de penser l’alcoologie comme une discipline transversale convoquant différents champs de connaissane : psychologie, médecine, sociologie, philosophie, droit…Ce rapprochement disciplinaire s’inscrit dans l’héritage de Pierre Fouquet, pour qui l’alcoologie se devrait d’être une discipline plurielle, au croisement de tous les savoirs sur l’alcool. Le séminaire est un espace de réflexions et d’échanges trandisciplinaires en alcoologie.
► Deux conférences : – Le corps sous influences : le vendredi 8 novembre de 14h00 à 17h30 – Le rapport de l’alcool au corps participe-t-il à la construction identitaire ? : le jeudi 15 mai de 14h à 17h30
► Trois séances : – L’addiction peut-elle se réduire à une maladie du corps ?  : le mardi 10 décembre de 17h30 à 19h30 – L’alcool à corps perdu : le mardi 4 février de 17h30 à 19h30 – Le corps dont on parle, le corps qui parle : le mardi 1er avril de 17h30 à 19h30
Télécharger le programme. [PDF – 2 Mo]

Date Du 10/12/2013 au 01/04/2014
Lieu Poitiers – Campus                                                        Maison des Sciences de l’Homme et de la Société (MSHS) – Bâtiment A5 – 5 rue Théodore Lefebvre – Poitiers

[13 décembre 2013] Séminaire GRESCO : « Le travail pornographique. Enquête sur la production des fantasmes » / Mathieu Trachman

Source (image et contenu) : La Découverte
Source (image et contenu) : La Découverte

Depuis les années 1970, la pornographie s’organise comme un monde professionnel, se fixant pour tâche de représenter les désirs des consommateurs, mobilisant des savoir-faire spécifiques pour y parvenir. Alors que l’influence de ces images ou la violence qui les caractériserait sont souvent au centre des débats, ce livre, en s’appuyant sur une enquête de terrain au sein la production pornographique française, pose d’autres questions : comment les pornographes parviennent-ils à circonscrire un espace pour leur activité ? Quelles formes prennent les relations de travail dans un contexte de professionnalisation de la sexualité ? Comment s’opèrent les partages entre sexualité féminine et masculine, homosexualité et hétérosexualité, et pourquoi sont-ils ici un enjeu majeur ?
Mettant en marché les fantasmes, mobilisant les désirs des actrices et des acteurs, reposant sur des formes spécifiques d’exploitation, le monde de la pornographie permet de saisir certaines évolutions contemporaines du capitalisme, et leurs articulations avec les rapports de genre et de sexualité. Il offre également l’occasion de faire de l’hétérosexualité un objet d’enquête à part entière. Alors que réalisateurs et producteurs se donnent pour tâche de saisir une multiplicité de fantasmes, ils définissent leur métier comme masculin, mais aussi comme hétérosexuel. L’enquête met en évidence une circonscription paranoïaque de l’homosexualité masculine et les contradictions au principe de l’hétérosexualité, dans lesquelles les pornographes sont pris.

Le vendredi de 10h30 à 12h30. Entrée libre & gratuite

Le 13/12/2013
Lieu Poitiers – Campus                               MSHS – Salle Mélusine

[15 novembre 2013] Nouvelles déviances, nouvelles normalités et santé mentale

Les évolutions dans le domaine de la prise en charge de la souffrance psychique concernent au premier chef  l’approche clinique en psychologie. Nous assistons à un changement de paradigme de telle sorte que certains estiment que nous sommes passés d’un paradigme de la souffrance psychique au paradigme de la santé mentale (Gori et Del Volgo, 2009). Donner une explication de ce changement s’avère difficile, en revanche les conséquences peuvent être appréhendées relativement aisément. Avec l’hégémonie de l’échelle diagnostique DSM, c’est une nouvelle conception de l’homme, de ses souffrances, de la déviance et de la normalité qui tend à s’imposer (Corcos, 2011).

Ainsi nous sommes dans une situation qui, du fait de la confrontation de modèles distincts et souvent incompatibles, nous amène à reconsidérer nos conceptions de la pathologie, de la déviance et de la normalité. La perspective clinique inspirée de la psychanalyse ne peut éviter ce débat qui l’oblige à reprendre à nouveau frais ses propres fondements afin de les préciser dans ce nouveau contexte. Et ceci d’autant plus qu’en dehors de la prise en charge de la souffrance psychique, c’est sur le terrain de certaines évolutions sociales que se déplacent les curseurs de la déviance et de la normalité. Il s’agira donc de questionner, dans une visée pluriréférentielle (au niveau de la psychologie, de la criminologie, de la psychanalyse, de la philosophie, de la politique, de l’économie, du social, du droit, de la médecine, de l’anthropologie, du sport, de la sociologie) les deux thématiques que nous proposons :

1. Nouvelles déviances et santé mentale

2. Nouvelles normalités et santé mentale

Vous pouvez consulter le programme en cliquant ici : Journée doctorale CAPS

 

Maison des Sciences de l’Homme et de la Société – Salle des conférences

Tarif unique pour tous : 5€

* Réservation en ligne à l’adresse :

http://paiementenligne.univ-poitiers.fr/jd_caps/

* Réservation par courrier à envoyer à l’adresse suivante :

Les chèques sont à établir à l’ordre de l’Agent comptable de l’Université

JD 2013, Secrétariat CAPS,

Département de Psychologie,

Université de Poitiers

3 Rue Théodore Lefebvre, 86000 Poitiers

Mail : ea4050.caps @gmail.co m

Téléphone secrétar iat : 05.49.45.47.30

 

Pratiques numériques en SHS

L’atelier numérique de la MSH Val de Loire renouvèle ce séminaire conçu comme un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les normes et les usages, de la conservation patrimoniale aux outils de traitement automatique. Les sessions ont lieu le 2ème jeudi de chaque mois de novembre 2013 à avril 2014, de 14h00 à 17h00, en simultané à Tours et à Orléans.

L’atelier numérique de la MSH Val de Loire et les équipes membres proposent de renouveler son séminaire « Pratiques numériques en SHS« pour l’année 2013-2014.Ce séminaire est conçu comme un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les normes et les usages, de la conservation patrimoniale aux outils de traitement automatique.Chaque séance sera consacrée à une thématique générique ou transversale qui permettra une discussion entre spécialistes et non spécialistes. Pour cela, seront invités à présenter leurs travaux et leurs conceptions des chercheurs et des experts, français ou étrangers, de multiples horizons (laboratoires, universités, plateformes ou entreprises). Une seconde partie plus pratique viendra compléter chaque présentation.

Les sessions du séminaire auront lieu le 2ème jeudi de chaque mois de novembre 2013 à avril 2014, de 14h00 à 17h00, en simultané à Tours (MSH Val de Loire) et Orléans (salle de visioconférence). Toutes les sessions du séminaire sont gratuites et libres d’accès, dans la limite des places disponibles.

Retrouvez l’ensemble des enregistrements des séminaires sur le site de la MSH Val de Loire, rubrique « enregistrements séminaires ».

Prenez date :

Elena Pierazzo (Kings College, Londres) / Lauranne Bertrand (CESR, Tours)

– Stéphane Loret (MSH Ange Guépin, Nantes) / Virginie Meynier (IRHT, Orléans) / Benoist Lawnickak (CESR, Tours)Avec la collaboration de l’Ecole Doctorale de Tours : 16 janvier 2014 – La géolocalisation en SHS
-Xavier Rodier (LAT-CITERES, Tours) / Dominique Andrieu (MSH Val de Loire, Tours) : 13 février 2014 – Les corpus oraux
-Olivier Baude (LLL, Orléans) / Jean-Philippe Corbellini (MSH Val de Loire, Tours) : 13 mars 2014 – Les archives ouvertes et HA L-SHS
-Bruno Boissavit et Anne Slomovici (SCD Université de Tours) / Agnès Journet (CESR, Tours) : 10 avril 2013 – Les corpus iconographiques
– Aurélia Bolot-De Moussac (CESCM, Poitiers) / Sébastien Busson (CESR, Tours)

Téléchargez le programme détaillé des sessions ci-dessous. Programme détaillé du séminaire MSH Val de Loire 2013-2014Flyer du séminaire de l’Atelier Numérique de la MSH Val de Loire 2013-2014

[12 novembre 2013] Connaissances actuelles sur la bataille d’Actium : le point de vue du philologue

La bataille d’Actium eut lieu en l’an 31 avant J.C. Elle marqua la fin de la guerre civile romaine. Le séminaire  qui aura lieu à la MSHS de Poitiers, le 12 novembre à 10 h, fera état des connaissances actuelles sur cet événement par Paul Marius Martin, professeur à l’Université de Montpellier . Il rappellera son importance dans l’histoire romaine tout comme il proposera une reconstitution des opérations préliminaires qui ont eu lieu et de la bataille proprement dite. Ce séminaire tout public, animé par  Paul-Marius Martin, est soutenu par la Mission pour l’Interdisciplinarité du CNRS et l’Université de Poitiers.

Comment savons-nous ce que nous savons sur Actium ? Rappel des principaux canaux d’information dont nous disposons sur la bataille : documents épigraphiques, témoignages contemporains, documents historiques, autres témoignages, et enfin documentation archéologique.

 A l’aide de toutes ces données, on peut à peu près reconstituer ce qui s’est passé et proposer une reconstitution des opérations, préliminaires d’abord, et de la bataille proprement dite ensuite. On reviendra plus longuement sur un point essentiel du point de vue de notre recherche : la nature et la valeur des flottes antagonistes.

[18 octobre 2013] Séminaire 50 ANS APRES LES HÉRITIERS inter-laboratoires

http://gresco.labo.univ-poitiers.fr/sites/gresco.labo.univ-poitiers.fr/squelettes/css-specifique/images/bandeau.jpg

Organisé par le CENS (Université de Nantes), le CESSP-CSE (CNRS/Université de Paris-1 Panthéon Sorbonne), le CRESSPA-CSU (CNRS-Université de Paris 8), le CURAPP (CNRS-Université de Picardie Jules Verne), le Circeft Escol (Université de Paris 8) et le GRESCO (Universités de Poitiers et de Limoges)

La parution en 1964 du premier livre écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, Les Héritiers. Les étudiants et la culture apparaît aujourd’hui comme un des actes fondateurs de la sociologie de l’éducation française. L’ouvrage est en effet rapidement au cœur des discussions sociologiques et politiques qui s’intensifient autour de l’augmentation des effectifs étudiants et des inégalités scolaires. Au fur et à mesure que la sociologie s’institutionnalise et s’enseigne à l’université, le livre devient même, aux côtés de La Reproduction. Éléments pour une théorie du système d’enseignement, publié par les mêmes auteurs en 1970, un classique de la discipline. Ce projet de séminaire part du constat que cet ouvrage classique demeure paradoxalement peu connu pour ses conclusions sur l’université et l’enseignement supérieur. Il semble dès lors opportun d’entrer dans la mécanique des Héritiers pour comprendre la rupture qu’il représente dans l’espace académique de l’époque mais aussi en matière de perspectives de recherches et de résultats.

[Octobre 2013 – Avril 2014] Séminaires du GRESCO

Le séminaire du GRESCO accueille des chercheurs d’autres universités ou du CNRS qui viennent présenter leurs travaux de recherche et leurs résultats d’enquêtes de terrain pour en débattre avec les chercheurs du laboratoire.

Ce séminaire s’adresse en priorité aux chercheurs et doctorants du GRESCO et aux étudiants de Master. Il reste néanmoins ouvert à tous, dans la limite des places disponibles.

Le GRESCO étant un laboratoire bi-site, les séminaires sont organisés tantôt à la MSHS de l’Université de Poitiers, tantôt à la Faculté des Lettres et sciences humaines (FLSH) de l’Université de Limoges.

Les séminaires organisés à Limoges sont articulés avec les rencontres « Débats sociologiques » initiées par le département de sociologie limougeaud.

 

[17 mai 2013] Séminaire de littérature latino-américaine 2013 « La literatura : ¿un asunto de familia(s) ? » (coordonné par Cécile Quintana)

3ème séance – vendredi 17 mai 2013
MSHS, Salle Mélusine

Présentation

« La historia de las familias está en la base de toda la literatura » dice Carlos Fuentes en una entrevista de 2006 en el periódico Clarín con motivo de la publicación de su libro de cuentos Todas las familias felices (Alfaguara, 2006). A pesar del título, lo que parece convertirse en materia y material literarios, desde Homero y la tragedia griega, es la idea de conflicto más que la de felicidad, así como nos lo recuerda el crítico Robert Smadja : « La tragédie grecque, avec ses lignées familiales indissociables de la notion de destin, ses causes originelles, ses théories sur la descendance entière, ses oppositions, déterminismes, jeux de rappel ou de reviviscence qui insèrent les événements individuels dans une destinée familiale ou clanique dont ils reçoivent détermination et intelligibilité, semble s’imposer comme l’archétype de la littérature de la famille ». (Famille et littérature, Paris, Ed. Honoré Champion, 2005, p. 319) Esta cita podría servir de programa al seminario que se propone abarcar las potencialidades literarias del tema de la familia valiéndose de las distintas perspectivas que se han interesado en él como objeto de estudio (sociología, historia, derecho, antropología, psicología). La pregunta contiene otra implícita : ¿ América latina no es acaso esa gran familia cultural donde se ubica el quehacer literario que nos ocupa ? Y dentro de esta área cultural en que el tema de la familia se vincula al de la identidad colectiva, aparece la familia de los mismos escritores latinoamericanos a los que habría que estudiar desde la perspectiva de una conciencia nacional y transnacional para dar cuenta de su complejidad identitaria.

Intervenants

  • Marie-Agnès Palaisi-Robert (Université de Toulouse) : Les “autres” : paradigmes de la famille dans les romans de María Luisa Puga.
  • Iván Salinas (Maison des Langues de Poitiers / CRLA–Archivos) : “Entre putas te veas” : l’éducation familiale d’un écrivain fils d’une prostituée dans Canción de tumba (2012) de Julián Herbert.
  • Benoît Santini (Université du Littoral-Côte d’Opale) : Familia, yo te odio, familia, yo te quiero : la imagen de la familia en la escritura poética y narrativa de Raúl Zurita (Chile).
  • Emilie Delafosse (Université de Limoges) : La famille “désacralisée” dans Mi sagrada familia (selección de narrativa, 2004) coord. par Daisy Cué Fernández.
  • Cécile Marchand (Université Le Mans / CRLA–Archivos) : La casa de los espíritus de Isabel Allende.
  • Cécile Quintana (Université de Poitiers / CRLA–Archivos) : Del desprendimiento al despedazamiento familiar en El lenguaje del juego de Daniel Sada (México, 2012).
  • Cristina Dalmagro (Universidad Nacional de Córdoba) : Confluencias y divergencias. Las representaciones familiares en Solo los elefantes encuentran mandrágora, de Armonía Somers (Uruguay, 1986).

[6 mai 2013] Conférence « The Role of Death in Life : An Overview of Terror Management Theory and Research »

Cerca
Source : CeRCA

Le Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage (CeRCA-CNRS) et l’Université de Poitiers

Vous invitent cordialement à une conférence avec :

Prof. Tom Pyszczynski

Professeur distingué, Département de Psychologie,

Université du Colorado, Colorado Springs, USA

Lundi 6 mai 2013

MSHS – 15h00 à 16h30 / Salle des Conférences

« The Role of Death in Life : An Overview of Terror

Management Theory and Research »

Tom Pyszczynski est Professeur distingué à l’Université du Colorado, Colorado Springs. Ses recherches portent principalement sur la théorie de la gestion de l’angoisse existentielle (Terror Management Theory), une théorie qu’il a activement contribué à développer au cours des 30 dernières années. Cette théorie vise à mieux comprendre comment la conscience de la mort influence le comportement humain. Le Prof. Pyszczynski aborde cette question en utilisant les méthodes modernes des sciences expérimentales et cognitives. Tom Pyszczynski est l’auteur de très nombreuses publications scientifiques. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages, dont «In the Wake of 9/11: The Psychology of Terror ».

La conférence sera donnée en anglais et sera suivie d’une discussion

Pour plus de renseignements : armand.chatard@univ-poitiers.fr