Ouverture de la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux

L’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes du CNRS (IRHT-CNRS) vient de mettre en ligne la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux (BVMM), qui regroupe 1 600 manuscrits et 4 200 décors de manuscrits enluminés et incunables. Le fonds regroupe des ressources issues de plus de 70 bibliothèques françaises (exceptée la BnF), ainsi que quelques apports extérieurs, notamment de la Staatsbibliothek de Berlin.

Paris, Bibl. Mazarine, ms. 313, f. 1 (détail) | Bible historiale | Paris, premier quart du XVe siècle

La BVMM permet la recherche de documents par ville ou par cote ; la comparaison de plusieurs images de manuscrits différents par leur association sur une même fenêtre d’écran ; différents niveaux de zoom et  l’utilisation d’un outil de rotation horaire et antihoraire. Ces fonctionnalités sont applicables sur l’ensemble des manuscrits ou incunables en couleur ou noir et blanc ainsi que sur les éléments de décors disponibles via la Bibliothèque.

Enfin, il est à noter que la plupart des documents fournis par la BVMM (sauf mention contraire) sont protégés par une licence Creative Commons qui rend possible l’utilisation, le partage ou la reproduction des images numérisées, sous réserve de citer la source et de ne pas en faire d’usage commercial.

Découvrir Zotero

De tous les logiciels de gestion de données bibliographiques qui existent, Zotero est celui qui semble présenter le plus d’avantages.
Libre, gratuit et développé par des membres de la communauté scientifique, il permet d’effectuer plusieurs opérations, telles que la constitution de bases de données bibliographiques personnelles complexes, leur classement en plusieurs unités thématiques, ainsi que l’import et l’export des références qu’elles contiennent. Ce logiciel fonctionne de façon autonome, mais aussi comme une extension, un plugin, qui s’intègre aux navigateurs internet, ainsi qu’aux traitements de texte comme Word ou LibreOffice. Cette capacité à fonctionner avec d’autres systèmes rend son utilisation d’autant plus intéressante. De plus, l’installation du logiciel (Zotero StandAlone) ou du plugin qui est extrêmement simple et rapide. Elle s’effectue en suivant ce lien.
Zotero offre un double avantage à ses utilisateurs :  la bibliographie personnelle est consultable et modifiable à partir de n’importe quel poste connecté via son compte Zotero, et elle peut être gérée et exploitée dans le logiciel, sans qu’il n’y ait besoin de connexion internet. Pour profiter de ces avantages et bénéficier des fonctionnalités de Zotero, découvrez ci-dessous comment se constituer une première bibliographie.

barrezo

  • Collecter

Zotero permet d’abord de récolter des notices bibliographiques à partir de nombreuses ressources en ligne (SUDOC, HAL, sites du Cléo, etc.). Il peut, par ailleurs, enregistrer une référence de page web ainsi qu’une capture de celle-ci, ce qui permet d’archiver des articles scientifiques en ligne ou des billets de blog spécialisés. Pour importer une référence ou une notice, il suffit de cliquer sur l’icône de Zotero situé dans la barre de navigation.

iconezo

  • Classer

Une fois vos références capturées, vous pouvez les gérer au sein du plugin ou du logiciel afin de les classer en plusieurs dossiers. Ils peuvent être thématiques, correspondre à différentes bibliographies documentant des articles scientifiques traitant de sujets variés etc.

bibzo

  • Communiquer

Enfin, Zotero permet l’export des références enregistrées, avec plusieurs fonctionnalités. Tout d’abord, les notices peuvent être présentées selon de nombreux styles bibliographiques. Plusieurs de ces styles sont préenregistrés (ils sont consultables dans l’onglet « préférences », puis « export »), mais d’autres sont téléchargeables sur le site de Zotero et peuvent correspondre aux normes auxquelles vos références répondent habituellement.
Une fois le style d’export sélectionné, plusieurs options sont possibles : copier une bibliographie dans le presse-papier afin de l’intégrer dans un document texte ; ou bien utiliser le plugin intégré au logiciel de traitement de texte. Celui-ci multiplie les possibilités car il permet d’intégrer une citation, une note de bas de page, ou une bibliographie dans sa globalité, comme en témoigne la capture ci-dessous:

barre zotero
Source : forum.openoffice.org

De nombreuses fonctionnalités, qui n’ont pas été développées ici, sont en outre proposées par Zotero. Des ressources en ligne permettent d’exploiter le logiciel dans sa globalité. Retrouvez certaines d’entre elles dans la liste ci-dessous :

Le Portail dynamique du SDS de la MSHS

Capturenetvibes

Le Service de Documentation Scientifique (SDS) de la MSHS vient de mettre en place un portail dynamique sur la plateforme Netvibes. Faisant office de bibliothèque de liens, ce portail va permettre de développer l’Information Scientifique et Technique (IST) pour la MSHS.
En proposant d’accéder directement à un ensemble de ressources disséminées sur Internet via un portail unique, il est désormais possible de consulter en un coup d’œil l’intégralité des dispositifs formant l’identité numérique de la MSHS, et plus encore.
Dans ce sens, le portail dynamique Netvibes mutualise l’ensemble des informations en ligne permettant d’assister et de valoriser le travail des chercheurs fédérés par la MSHS.
En effet, entre information et valorisation, ce nouvel outil permettra non seulement de mettre en avant les activités de la MSHS, de ses laboratoires et de ses chercheurs ; mais aussi d’appuyer ces derniers dans leurs travaux. Pour cela, un ensemble de liens spécialisés en SHS (notamment des portails documentaires et des bases de données) ainsi qu’un panorama des ressources mises à disposition par le SDS leur seront fournis dans un premier temps. Puis, à terme, une veille ciblée et organisée autour des trois axes structurant la recherche à la MSHS sera communiquée, toujours via Netvibes.
De façon concrète, le portail du SDS organise les informations qui viennent d’être évoquées en plusieurs onglets distincts, afin de faciliter la visibilité et de répondre au mieux aux besoins des usagers.

Capturemenu

Un premier onglet met en avant la MSHS et ses activités, en donnant accès aux actualités de la structure (via le présent carnet de recherche, mais aussi le site internet), des écoles doctorales et des laboratoires fédérés.
Conformément au fonctionnement organique de la structure, le portail offre également un accès aux  services mis en place par ses deux tutelles : l’Université de Poitiers et le CNRS (flux d’actualité, outils d’appuis  à la recherche, etc.).
Dans cette même visée, les trois derniers onglets se consacrent essentiellement à la valorisation de sources d’information utiles au travail de recherche.

  • Dans le premier, on trouvera une présentation ainsi que des liens vers la documentation proposée par le SDS (description des fonds, liens vers les catalogues qui donnent accès aux ressources).
  • Le deuxième réunit les ressources documentaires liées à la MSHS accessibles à distance : revues produites par les laboratoires, bibliothèque numérique.
  • Enfin, un troisième onglet fournit une liste de portails spécialisés en SHS, donnant accès à des revues, des bases de données le plus souvent en libre accès, ou avec la possibilité de consulter les ressources à l’aide d’identifiants fournis par les laboratoires ou le SDS.

Ce portail cherche donc à valoriser les différentes activités de la recherche à la MSHS tout en les documentant. Il souhaite faire le lien entre le travail de recherche et la documentation, dans un souci d’appui efficient, des étapes préliminaires de cette recherche jusqu’à la présentation des résultats.
Dans ce sens, le portail du SDS de la MSHS se veut prédominant dans la valorisation de l’IST et souhaite rendre efficace l’appui documentaire, afin de lui faire jouer pleinement son rôle.

Cliquez ici pour accéder au portail (si vous possédez plusieurs navigateurs, privilégiez Google Chrome pour la consultation).