La Licorne, n°104 (1er juillet 2013)

Source (image et contenu) : La Licorne
Source (image et contenu) : La Licorne

Numéro 104

Le Sens du passé

Pour une nouvelle approche des Mémoires

Publié en ligne le 2 septembre 2013

Etudes réunies et présentées par

Marc Hersant, Jean-Louis Jeannelle et Damien Zanone

Les plus grands mémorialistes ont été depuis longtemps l’objet de monographies attentives, parfois tentées de les envisager dans la singularité d’une poétique individuelle ou d’une « optique » les transformant en isolats littéraires. L’unité éventuelle du corpus des mémorialistes d’Ancien Régime a été, pour sa part, progressivement interrogée depuis les années 1980, et des approches plus récentes se sont penchées sur le devenir des Mémoires aux XIXe et XXe siècles. L’idée de Mémoires est donc bien établie dans notre imaginaire culturel, sur une longue durée qui court depuis les « commencements » forcément difficiles à penser de l’époque de Commynes jusqu’aux relectures postmodernes ou expérimentales de notre présent, en passant par ces œuvres de référence pour le grand massif des Mémoires que sont Monluc, Retz, Saint-Simon, Chateaubriand ou de Gaulle et, si l’on accepte de remettre en question des oppositions sans doute artificielles, Rousseau. Deux questions cependant semblaient rester en attente que cet ouvrage, sans forcément vouloir y répondre de manière tranchée, a choisi de mettre en lumière. Y a-t-il une continuité historique effective et une unité pensable de ce que nous appelons Mémoires, qui pourrait se cristalliser dans la notion de « genre » ? Peut-on dégager un cadre théorique pour penser ce corpus multiforme et presque insaisissable, et, en particulier, envisager dans une perspective théorique ses relations à la fois fascinantes et problématiques avec la littérature, la fiction ou l’histoire ?

    • Introduction.   Par Marc Hersant, Jean-Louis Jeannelle et Damien Zanone

    • Bibliographie générale sur les Mémoires

Identifier, éditer, lire

    • Mémoires pour servir à l’histoire de France   : un aperçu d’un genre à ses origines. Par Catherine Emerson
    • Les Mémoires sans le genre. Par Dinah Ribard

    • Diversité formelle et écriture de soi chez Saint-Simon, l’abbé de Choisy, Brienne le jeune et Primi Visconti. Par Claire Quaglia

    • Bombelles et Bombon. Par Philippe Lejeune

    • «   La manière de s’affecter   » ou la vérité d’un genre. L’article «   Mémoires   » dans les  Éléments de littérature  de Marmontel. Par Jean-Christophe Igalens

    • Mémoires d’Outre-Rhin   : définition, adaptation et critique d’un genre «   français   » dans l’Allemagne du  xix e  siècle. Par Anna Karla

Les Mémoires, des modèles d’écriture en transformation

    • L’irréel du passé, mode paradoxal de l’expression de la vérité dans les  Mémoires  de Saint-Simon. Par Juliette Nollez

    • ” À charge et à décharge”. L’horizon judiciaire de l’écriture mémorialiste dans les  Lettres À Malesherbes  de J.-J. Rousseau. Par Jean-François Perrin

    • Les  Mémoires d’outre-tombe   : un dialogue des mourants. Par François Raviez

    • La troisième personne gaullienne dans les  Mémoires de guerre . Par Alexandre Tarrête

    • Un captif amoureux   : Genet mémorialiste   ?. Par Marc Hersant

    • La tentation mémorialiste de Marguerite Duras. Par Christophe Meurée

    • Les Mémoires au féminin, de Simone de Beauvoir à Annie Ernaux. Par Nathalie Froloff

    • Mémoire de la trahison (Bourdieu, Depardon, Éribon, Ernaux). Par Tiphaine Samoyault

Entre récits de soi et fiction

    • “L’ingénieuse tissure des fictions avec la vérité”. Par Emmanuèle Lesne-Jaffro

    • Le pacte de lecture chez quelques mémorialistes du  xviii e  siècle   : Tilly, Morellet, le Prince de Ligne, M me   d’Oberkirch pour une analyse du récit factuel. Par Marie-Paule de Weerdt-Pilorge

    • Des romans-mémoires aux Mémoires   : la négociation d’un pacte autobiographique chez Rétif de la Bretonne. Par Jan Herman

    • La voix retrouvée de Justine Guillery   : Mémoires d’une inconnue. Par Damien Zanone
    • Roman, Mémoires, Écritures de soi   : «   Maumort   » de Roger Martin du Gard. Par Jean-François Massol

Mémoires et écriture de l’histoire

    • Pour une «   archéologie   » des mémoires. L’écriture commynienne   : exception ou filiations   ?. Par Joël Blanchard
    • Aspects et enjeux de l’écriture mémorialiste au lendemain des Guerres de religion   :  Sa vie à ses enfants   d’Agrippa d’Aubigné. Par Adrien Paschoud

    • Les Mémoires de la révolution sont-ils lisibles   ?. Par Anne Coudreuse

    • De la diplomatie de se dire   : le discours personnel dans les mémoires de l’Ancien Régime. Par Katrien Horemanset Helena Agarez Medeiros

    • La vérité en crise dans les  Mémoires sur Napoléon  de Stendhal. Par Catherine Mariette-Clot

    • Vivre dans l’Histoire   : autobiographie,   Memoir(s)   et Mémoires. Par Paul John Eakin
    • Malraux stalinien   ? Vies majuscules, polémiques et renouvellement du genre mémorial du  xx e  siècle. Par Jean-Louis Jeannelle


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.