Le CAP : Un diplôme du peuple, 1911-2011

http://www.pur-editions.fr/couvertures/1364552299.jpg
Source image : PUR
Source contenu : Association française d’histoire économique

Sous la direction de Guy Brucy, Fabienne Maillard et Gilles Moreau

Le CAP : Un diplôme du peuple, 1911-2011

Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2013, 316 p. (Histoire)

Présentation de l’éditeur

Le certificat d’aptitude professionnelle (CAP), centenaire en 2011, a toujours fait l’objet de polémiques. Cet ouvrage, le premier consacré à ce diplôme toujours vivace, à la fois « lieu de mémoire » de la formation et enjeu d’avenir propose de rendre compte des rapports entre apprentissages professionnels, certifications et société. À travers cet exemple emblématique, ce sont les conflits et les compromis générés par la mise en place d’un diplôme professionnel, quel qu’il soit, qui sont à l’étude.

Table des matières

Introduction

Première partie : Le CAP : un diplôme professionnel

  • Guy Brucy : Penser historiquement le CAP
  • Lucie Tanguy : Mort et résurrection du CAP dans les années 1980-1990
  • Fabienne Maillard : La « refondation » du CAP : ambitions et limites d’une politique
  • Anissa Belhadjin et Maryse Lopez : L’enseignement du français en CAP depuis 1945
  • Xavier Sido : L’enseignement des mathématiques en CAP, 1945-1985
  • Pascal Caillaud : Certifier la capacité professionnelle : un débat juridique centenaire

Deuxième partie : le CAP face au marché du travail

  • Nicolas Divert : Le CAP de l’habillement : la fin d’un diplôme ouvrier emblématique ?
  • Marie-Cécile Bouju : Les CAP des métiers du livre de la Belle époque aux années 1970.
  • Marianne Thivend : Le genre des CAP « commerciaux » dans les années 1950
  • Stéphane Lembré : Les CAP et le marché de l’emploi dans le Nord et le Pas-de-Calais (1919-1939)
  • Marc Suteau : Les artisans du bâtiment et le CAP (1920-2000)
  • Henri Eckert : CAP : la lente agonie d’un symbole ?

Troisième partie : le CAP et son public

  • Gilles Moreau : Le CAP, quel genre de diplôme ?
  • Ugo Palheta : Le CAP comme voie de salut : le cas des apprentis du bâtiment
  • Joanie Cayouette-Remblière : Le CAP dans l’espace des trajectoires scolaires
  • Thibault Cizeau : Le CAP, un échauffement pour aller plus loin ?
  • Valérie Capdevielle-Mougnibas et Amélie Courtinat-Camps : Préparer un CAP en 2011

Conclusion générale
Bibliographie indicative


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *