[9 et 10 octobre 2013] Colloque International : Ostranenie, Unheimliche, Estranhamento/ Extrañamiento… – l’« étrangement » au coeur de l’oeuvre d’art (Europe-Amériques)

JPG - 102.5 ko

organisé par le CRLA-Archivos et le FoReLL, Université de Poitiers – Salle Mélusine et Salle des Conférences (MSHS)

avec le soutien de : Instituto Camões, Instituts des Amériques, Universidade de São Paulo/FFLCH, Université de Poitiers et de la mention “Littératures” (master de l’UFR Lettres et Langues).

Préprogramme du colloque 

Mercredi 9 octobre
Matinée

Accueil, Ouverture du colloque :

Table 1 : Cadres conceptuels, historique des notions.

  • Yudith Rosenbaum, « Uma estranha descoberta: leitura de “A menor mulher do mundo”, de Clarice Lispector », USP – FFLCH, DLCV, Literatura Brasileira.
  • Régis Salado, « L’autre en soi: l’hétéronymie pessoenne comme fiction de l’estranhamento », Paris 7. Pedro Serra, « Étrangement et épiphanie. Formes, défigurations, matérialités », Salamanque.
  • Solange Chavel, travaille sur la vie à la frontière et nourrit sa réflexion philosophique d’exemples de littérature (Coetzee) ou de cinéma, Poitiers, UFR SHA.
  • Marina Hily, Migrinter

Mercredi après – midi

Table 2 : Dépaysements des formes et des genres

  • Christine Baron, L’étrangement dans la perception des objets : l’attention au réel comme travail de défamiliarisation et apprivoisement de l’étrange (Italo Calvino), Poitiers, UFR LL , FoReLL.
  • Françoise Dubor, L’étrangement dans la perception du théâtre contemporain p ar son public : trouble des genres, scène fumiste ?, Poitiers, UFR LL , FoReLL.
  • Ricardo Carvalho, « Um refluxo para o passado: vestígios da história antiga em Os Sertões de Euclides da Cunha »
  • David Almanor, l’usage du fantastique (morts – vivants) dans la li ttérature haïtienne engagée, doctorant, Poitiers, UFR LL , FoReLL.

Table 3 : Étrangement et transgressions.

  • Regina Pontieri, « A estranha palavra de Clarice Lispector », USP – FFLCH, DTLLC (Teoria Literária e Literatura Comparada).
  • Françoise Prioul, l’étrangement dans les paroles de tango, en le comparant avec un autre concept assez voisin et issu du lunfardo, le dialecte argotique élaboré dans les milieux de migrants à Buenos Aires au tournant du XIX et du XX (milieux qui ont servi de bouillon de culture au tango), Poitiers, UFR LL.
  • Bianca Concolino, « Les jumeaux travestis dans le théâtre italien : comique et étrangeté », Poitiers, UFR LL.
  • Ivan Marques, « Bobos, malandros e caipiras. Figurações do Brasil na literatura modernista », USP – FFLCH, DLCV, Literat ura Brasileira.

18h30 Grande conférence publique : Tiphaine Samoyault (sous réserves)

Jeudi 10 ocotbre
Matinée

Table 4 : L’étrangement et le cinéma – Coordination : Marie Martin Mathias Lavin, (Paris 8, ESTCA ), spécialiste du cinéma d’Oliveira.

  • Marie Martin (Poitiers, UFR LL, FoReLL ) : « Effet – rêve, déjà vu et première fois au cinéma ».
  • Véronique Campan (Poitiers, UFR LL, FoReLL ) : « Résonance et ostranénie au cinéma ou comment le son étrange le film ».
  • Pascale Thibaudeau (Paris 8, Laboratoire d’ Etudes Romanes ) : « La Morte Rouge de Víctor Erice ou l’inquiétante étrangeté de l’expérience cinématographique » .

Jeudi après – midi

Table 5 : Dépaysement et figures d’exil – Coordination : Caroline Lepage.

  • Pierre Martin, « Jean de Léry au péril de Circé », Poitiers, UFR LL, FoReLL
  • Victor Palomo, « Les images de l’“étrangement” dans le poème “Três da Madrugada”, de Torquato Neto », SBPA (Sociedade brasileira de Psicologia Analítica de São Paulo)
  • Caio Gagliardi, « O Último Exílio de Jorge de Sena: em Creta, com o Minotauro », USP – FFLCH, DLCV, Literatura Portuguesa

Table 6 : Traduction, effets de langue et étrangement – Coordination : Caroline Lepage

  • Caroline Lepage, « Étrangère, oui. Étrange, non »
  • Aline Schulman, traductrice de l’espagnol.
  • Cédric Audebert, sur les créoles antillais.
  • Jean-Philippe Guez ou Liza Méry, sur la traduction de la littérature antique.

[deuxième volet : Université de São Paulo, 29 et 30 avril 2014]

Retrouvez une version imprimable du programme en cliquant ici:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *