Lancement officiel de la plateforme fund┋it

Fund┋it est une plateforme de financement pour la recherche en SHS. Elle fonctionne à la manière d’une base de données et recense les institutions qui financent ou accueillent des chercheurs en sciences humaines et sociales. Elle a été mise au point par la fondation RFIEA, en partenariat avec la FMSH et avec le soutien du CNRS.

Son objectif est de faciliter la mobilité internationale des chercheurs en sciences humaines et sociales. À cet égard, elle regroupe les appels fundità candidatures relatifs à des séjours de recherche en France et à l’étranger ainsi que tous les appels à projets pour obtenir des financements pour une recherche individuelle ou collaborative. Ce service s’adresse aux chercheurs, aux post-doctorants et aux doctorants en fin de thèse, qu’ils soient français ou étrangers.

Le site propose d’abord de choisir le type d’appel auquel vous souhaitez répondre : séjour de recherche en France ou à l’étranger ou projet de recherche individuelle ou collaborative. Il s’agit ensuite de choisir un projet parmi une liste. Pour cela il faut ouvrir un compte.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le blog. Il est aussi possible de suivre les actualités liées à fund┋it sur Facebook et Twitter.

[21-24 Juin 2016] : Colloque international « Penser les migrations pour repenser la société »

C’est à l’occasion des 30 ans du laboratoire de recherche Migrinter que ce colloque est organisé. Il aura lieu des 21 au 24 juin 2016 à la MSHS et a pour but d’examiner la contribution de la recherche sur les migrations internationales aux sciences de l’Homme et de la Société. Il consistera en l’organisation d’ateliers mettant en avant quelques-uns des champs scientifiques qui ont été travaillés par les questions afférentes aux migrations. L’inscription est ouverte dès à présent et se fait en ligne.

affiche-colloque-format-imagev4Ce colloque encourage en particulier la participation de non-spécialistes des migrations dans la perspective de nourrir un dialogue entre sphères disciplinaires et théoriques. En outre, la production relative aux migrations, encore marginale dans les années 1980, est aujourd’hui foisonnante. L’étude des phénomènes migratoires est devenue un domaine de recherche à part entière avec ses colloques, ses laboratoires de recherche, ses programmes scientifiques et ses revues. Le laboratoire Migrinter, dont le champ de recherche couvre des domaines aussi divers que les circulations, les diasporas, ou les mobilités urbaines a, au cours des trois décennies passées, marqué de son empreinte l’approche francophone des migrations internationales.

Tout en se structurant en champ autonome, les études migratoires irriguent et renouvellent les questionnements scientifiques plus généraux des sciences sociales. Toutes les disciplines sont à présent concernées : la géographie, l’histoire, la démographie, la sociologie, l’anthropologie, l’économie, mais aussi la philosophie, la linguistique, la psychologie, la littérature… Une partie importante des avancées théoriques et épistémologiques sont aujourd’hui redevables de l’analyse des phénomènes migratoires. L’anthropologie postcoloniale, les approches multi-situées, le transnationalisme, les nouvelles approches de l’identité, l’histoire globale, sont autant de nouveaux champs scientifiques dont la fondation repose sur la critique d’une vision sédentaire des sociétés et des cultures. L’étude des migrations internationales offre une alternative au nationalisme méthodologique qui a longtemps structuré les sciences sociales. Ce champ constitue un prisme à partir duquel sont reconsidérés les États, la société, les identités individuelles ou collectives, les pratiques artistiques, mais aussi notre rapport à l’espace et au temps, au point que l’on évoque aujourd’hui un « paradigme migratoire ».

Voici un lien vers son programme complet.

Quatre expositions pour les 30 ans de Migrinter

Dans le cadre des 30 ans du laboratoire Migrinter, quatre expositions sont mises en place sur le thème des migrations. Elles sont ouvertes de fin juin jusqu’au début du mois de juillet.

Expo_moving_beyong_borders_1Moving Beyond Borders de la Compagnie Etrange Miroir commence le 14 juin et se termine le 2 juillet. Cette exposition itinérante est proposée par Migreurop et sera à La Cave, 43 place Charles de Gaulle à Poitiers. Elle s’intéresse aux parcours des migrants et pointe les dispositifs responsables de leur périlleuse traversée, dans le Sahara, en mer Méditerranée et/ou aux frontières orientales de l’Union européenne. Constituée de cinq modules interactifs, l’exposition propose une approche multimédia des réalités migratoires avec des cartes, des photographies et des paysages sonores.

Expo_demineursDémineurs de Fred Soupa et Sarah Przybyl aura lieu du 20 juin au 8 juillet à la faculté de Droit, 43 place Charles de Gaulle (salle Decencière) à Poitiers. Cette exposition réunit des réalisations issues de différents ateliers menés avec des jeunes mineurs étrangers. Des éléments graphiques et pédagogiques font découvrir aux visiteurs les conditions de vie, de voyage, et d’accueil souvent méconnues de ces jeunes migrants. Via la réalisation de court-métrages documentaires et créatifs, l’objectif a aussi été de créer une dynamique d’insertion par la culture avec des jeunes mineurs isolés étrangers.

Expo_ConordRésistances ordinaires de quartiers populaires de Sylvaine Conord est ouverte du 20 juin au 1er juillet à la MSHS. Elle est le fruit d’une collaboration de deux ans entre quatre équipes de recherche européennes. Ce projet illustre les résistances ou les résiliences quotidiennes des habitants de la Goutte d’or (Paris), Heyvaert (Bruxelles), Mouraria (Lisbonne), Volkertviertel (Vienne).

Expo_Atlas_localAtlas local de Marie Moreau aura lieu du 20 juin au 1er juillet à la MSHS. Cette exposition présente est un recueil de cartographies subjectives dessinées puis brodées sur des draps de coton blanc (2 mètres de long sur 70 cm à 160 cm de large). Durant trois ans, Marie Moreau est allée dans différents lieux (cantine sociale, bagagerie, douches publiques, accueil des demandeurs d’asile, etc.) pour enregistrer les récits de demandeurs d’asile, et demander à ces derniers de dessiner au coin d’une table leur itinéraire. L’objectif étant de mieux se comprendre, se repérer et se situer.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des 30 ans de Migrinter dans la rubrique « Expositions ».

Vient de paraître : « Les territoires de l’autochtonie : Penser la transformation des rapports sociaux au prisme du « local » »

Couv_Autochtonie.indd
Source (image et contenu) : PU Grenoble

 

Émilie AUNIS, Joachim BENET, Arnaud MEGE et Isabelle PRAT (dir.), « Les territoires de l’autochtonie : Penser la transformation des rapports sociaux au prisme du « local » ». Presses Universitaires de Rennes, 2016 (Espace et Territoires)

Cet ouvrage, qui a reçu le soutien de l’Université de Poitiers, a été écrit sous la direction d’Émilie Aunis (docteure en sociologie et post-doctorante à l’Université de Laval), Joachim Benet (doctorant en sociologie au GRESCO, EA 3815), Arnaud Mège (doctorant en sociologie et ingénieur d’étude au GRESCO) et Isabelle Prat (doctorante en sociologie au GRESCO). Il vient compléter la collection Espaces et Territoires qui s’intéresse aux dynamiques des espaces et des sociétés par l’analyse des processus, des comportements et des régulations.

«Être du coin », « venir d’ici », « être du cru », « être un enfant du pays », autant d’expressions qui traduisent le poids de l’appartenance locale pour les individus et les collectifs. La valorisation du « local » est aujourd’hui un argument qui tend à devenir de plus en plus récurrent et prégnant dans les discours, qu’ils soient politiques, commerciaux ou ordinaires. Face à la production de ces discours, de jeunes chercheurs en sciences sociales ont souhaité proposer un éclairage scientifique à partir d’enquêtes empiriques variées : du rural à l’urbain, des militants pour la décroissance aux bûcherons en passant par les agriculteurs biologiques ou encore les danseurs de hip-hop. La multiplicité des terrains sur lesquels reposent les sept analyses proposées témoigne d’ailleurs de la diversité des lieux et des contextes où l’usage de la catégorie « local » est susceptible d’être mobilisé.

Unis par une volonté commune de comprendre les ressorts de ce recours au local, l’ensemble des contributeurs de cet ouvrage cherche à interroger le concept de capital d’autochtonie – défini comme « l’ensemble des ressources que procure l’appartenance à des réseaux de relations localisées » – afin de saisir le sens que peuvent revêtir aujourd’hui les arguments de celles et ceux qui font de leur ancrage local une ressource sociale à valoriser. Ils invitent en ce sens à repenser la construction et la transformation des rapports sociaux dans le temps à partir des réseaux sociaux locaux.

Cet ouvrage, à travers le regard interdisciplinaire qu’il porte – alliant sociologie, sciences politiques et géographie sociale –, se veut un prolongement aux études et réflexions menées sur l’usage aujourd’hui renouvelé du concept de capital d’autochtonie et plus largement, une contribution à la compréhension des logiques sociales attenantes aux discours et postures de valorisation du local.

Voici une présentation des chercheurs et des doctorants qui ont participé à la rédaction de l’ouvrage.

Vient de paraître : « Ni fou, ni gogol ! »

Ni-fou-ni-gogol_cv10x15
Source (image et contenu) : PU Grenoble

Hugo DUPONT, « Ni fou, ni gogol ! ». Presses Universitaires de Grenoble, 2016 (Vieillissement et Handicap)

Les Presses Universitaires de Grenoble viennent de publier l’ouvrage « Ni fou, ni gogol ! » de Hugo Dupont. Ce dernier est maître de conférences en sociologie à l’Université de Poitiers, enseignant à l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation de l’Académie de Poitiers et chercheur au sein du Groupe de Recherches Sociologiques sur les Sociétés Contemporaines (GRESCO, EA 3815). Ce livre est le résultat d’un travail de recherche mené au sein du Centre Émile Durkheim (UMR 5116) de l’Université de Bordeaux.

« Ni fou, ni gogol ! » c’est ainsi que se qualifient les enfants et adolescents accueillis en Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP). Ces jeunes présentent un comportement perçu comme déviant par les professionnels des secteurs scolaire, social et médico-social, et sont réputés non-scolarisables dans le milieu ordinaire.

Hugo Dupont a partagé leur quotidien et celui des professionnels d’ITEP. Il tente de comprendre comment la mise à l’écart de ces jeunes est légitimée et présente le travail de normalisation effectué par les ITEP : soulagement de la souffrance psychique tenue pour responsable des troubles du comportement d’une part, rééducation d’autre part.

De leur côté, les jeunes orientés en ITEP tentent de mettre à distance les stigmates qu’ils subissent en faisant un travail de normification de leur personnalité et de leurs comportements afin de convaincre qu’ils sont prêts à retourner dans un cursus de formation ordinaire.

Séminaire « Pratiques numériques en SHS » – MSH Val de Loire

• L’atelier numérique de la MSH Val de Lmshvaldeloireoire et les équipes membres proposent de renouveler son séminaire « Pratiques numériques en SHS » pour l’année 2014-2015. Les sessions du séminaire auront lieu le 2ème jeudi de chaque mois de novembre 2014 à avril 2015, de 14h00 à 17h00, en simultané à Tours (MSH Val de Loire) et Orléans (collegium LLSH).

 

• Présentation Le séminaire « Pratiques numériques en SHS » est conçu comme un lieu de réflexion et de confrontation des pratiques et des analyses afin d’établir, en liaison avec les grands programmes internationaux, un espace de questionnement sur les normes et les usages, de la conservation patrimoniale aux outils de traitement automatique.
Chaque séance sera consacrée à une thématique générique ou transversale qui permettra une discussion entre spécialistes et non spécialistes. Pour cela, seront invités à présenter leurs travaux et leurs conceptions des chercheurs et des experts, français ou étrangers, de multiples horizons (laboratoires, universités, plateformes ou entreprises). Une seconde partie plus pratique viendra compléter chaque présentation.
Les sessions du séminaire auront lieu le 2ème jeudi de chaque mois de novembre 2014 à avril 2015, de 14h00 à 17h00, en simultané à Tours (MSH Val de Loire) et Orléans (à préciser). Toutes les sessions du séminaire sont gratuites et libres d’accès, dans la limite des places disponibles (aucune inscription n’est requise).

• Programme
> 13 novembre 2014 – Transcription : de la source à l’établissement du texte Lauranne Bertrand (CESR, Tours) / Flora Badin (LLL, Orléans) / Jorge Fins (MSH Val de Loire) / Layal Kanaan (LLL, Orléans)
> 11 décembre 2014 – Les collaborations de recherche Emily Rosenfeld (Service Partenariat, Valorisation, Contrats, Université de Tours) / Cécile Boulaire (Intru, Tours) / Xavier Rodier (CITERES-LAT, Tours)
> 8 janvier 2015 – Les modèles spatiaux en SHS Nicolas Debarsy (LEO, Orléans) / Kamal Serrhini (CITERES, Tours)
> 12 février 2015 – Improvisation musicale : dialogue entre les sciences sociales et techniques de production audiovisuelle Caroline Cance et Gilles Cloiseau (LLL, Orléans)
> 12 mars 2015 – Les e-books Bruno Boissavit et Anne Slomovici (SCD de l’université de Tours) / Samuel Leturcq et Mickaël Robert (PUFR, Tours)
> 9 avril 2015 – La numérisation des manuscrits médiévaux et les Digital Humanities Cyril Masset, Véronique Trémault et Gilles Kagan (IRHT, Orléans)
>> télécharger le programme >> télécharger l’affiche
• Informations pratiques Date : de novembre 2014 à avril 2015 Lieu : Tours et Orléans Toutes les sessions du séminaire sont gratuites et libres d’accès, dans la limite des places disponibles.
>> plus d’informations sur le site de la MSH Val de Loire

Vient de paraître : Norois, N°228 (2013)

norois

La patrimonialisation des paysages de l’eau dans l’ouest de la France

Sous la direction de Régis Barraud, Claire Portal et Hervé Davodeau

6ème numéro du Bulletin d’information du Réseau National des Maisons des Sciences de l’Homme

Source : RNMSH
Source : RNMSH

Le RNMSH a le plaisir de vous présenter le 6ème numéro du bulletin d’information du Réseau National des Maisons des Sciences de l’Homme en format électronique.

 Vous pouvez également consulter ce bulletin sur le site internet du Réseau à l’adresse suivante :http://www.msh-reseau.fr/IMG/pdf/bulletin6_rnmsh.pdf

Bonne lecture !

Suspension jusqu’à nouvel ordre du service de documents RefDoc.fr

Source (image et contenu) : CNRS
Source (image et contenu) : CNRS 

Veuillez noter la suspension jusqu’à nouvel ordre, du service de fourniture de document Refdoc.
Voilà ce qu’on peut lire sur Refdoc.fr : http://www.refdoc.fr/

Suite à l’arrêt du 11 décembre de la Cour de cassation, nous vous informons que nous suspendons notre service de fourniture de documents jusqu’à nouvel ordre.
Pour toute demande de précision, merci de contacter: contact-utilisateur@inist.fr

 

Following the December 11th decision by the French Court of cassation, we inform you that we are suspending our document supply service until further notice.
For further information, please contact: contact-utilisateur@inist.fr

Horizon 2020 : les appels à projets sont en ligne

Source : Commission Européenne
Source : Commission Européenne

La commission européenne a présenté le 11 décembre 2013 les premiers appels à projets du programme-cadre européen pour la recherche et l’innovation. Lancé à cette occasion, le nouveau portail du participant comprend également les programmes de travail des appels à projets, les modèles de convention de subvention et les différents guides à destination des futurs déposants.

Nouvelle publication : Valorisation Recherche-Intervention AFCC Revue Information Diététique – N°1, Avril 2016

logo-minist+¿re-agriculturelogo-ceregeCEPE_logo

 

 

 

Vient de paraître un article d’Emilie Orliange, Valérie-Inès de La Ville et Marie-Line Huc publié dans la revue Information Diététique et qui porte sur les ateliers alimentaires proposés aux élèves des collèges Marguerite de Valois et Michelle Pallet à Angoulême.

Ces ateliers s’inscrivent dans le cadre du programme « Arts de Faire Culinaires au Collège ». Ils ont pour but de fournir aux élèves une éducation alimentaire. Cela contribue à ce que les adolescents acquièrent une plus grande conscience des enjeux liés à la consommation de produits alimentaires.

Le travail de recherche affecté sur ces actions vise, d’une part, à évaluer les bénéfices d’une éducation alimentaire chez les collégiens.
D’autre part cela valide scientifiquement le guide méthodologique produit par le groupe-projet afin d’assurer la reproductibilité de cette initiative dans d’autres collèges français.

Ce projet, qui fait des collégiens des consommateurs informés,  fait partie de l’axe 2 de recherche « Marchés, Cultures de consommation, Autonomie et Migrations » de la MSHS.

Consulter l’article.

 

Emilie Orliange est doctorante en Sciences de Gestion, spécialité Etude du Comportement du Consommateur, à l’Université de Poitiers, Laboratoires CEREGE/ MSHS de Poitiers, chargée du programme AFCC.
Valérie-Inès de La Ville est Professeur des Universités IAE de Poitiers – Directrice Centre Européen des Produits de l’Enfant -, Responsable de la thématique « Stratégies de marchés et cultures de consommation » du Laboratoire CEREGE EA 1722 – Université de Poitiers.
Marie-Line Huc est diététicienne du CENA, chef de projet Arts de Faire Culinaires au Collège.

Séminaire « La recherche au service de l’enseignement et de l’apprentissage dans le supérieur » les 24 et 25 mai 2016

prog-a3-aipu-visuelL’Université de Poitiers, dans le cadre du projet IDEFI PaRé, et l’AIPU (Association Internationale de Pédagogie Universitaire – section France) organisent un séminaire de recherche les 24 et 25 mai 2016 à Poitiers sur le thème « La recherche au service de l’enseignement et de l’apprentissage dans le supérieur ».

Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 15 mai à cette adresse.

Ce séminaire répond à 3 objectifs : favoriser l’échange entre les équipes de recherche travaillant sur ces questions en France, développer le dialogue entre chercheurs et praticiens et finalement faire connaître les travaux de recherche en cours dans le cadre du projet IDEFI PaRé sur l’enseignement supérieur.

Il abordera des questions concernant la pédagogie et les techniques de travail des étudiants ainsi que leur réussite académique. Les interventions porteront aussi sur le rôle du numérique dans le travail universitaire avec, notamment, l’utilisation du numérique par les étudiants et les enseignants.

ANF « Participer à l’organisation du management des données de la recherche : gestion de contenu et documentation des données » du 6 au 8 juillet 2016

 

logo_renatis_developpe2

Une ANF aura lieu du 6 au 8 juillet 2016 à Paris dans les locaux de l’Université Paris Diderot. Elle est organisée par le réseau national Renatis en collaboration avec la DIST-CNRS, l’INIST-CNRS, l’URFIST, le RIATE et IRSTEA.

Les intéressés sont invités à remplir la feuille d’inscription téléchargeable sur cette page. L’inscription est à retourner avant le 9 mai 2016 à l’adresse : CNRS – Délégation Ile-de-France Sud – Isabelle Gomes – Service des Ressources Humaines / Av. de la Terrasse – Bât. 9 – 91190 Gif-sur-Yvette. Ou par e-mail à Isabelle.gomes@dr4.cnrs.fr (Fax : 01 69 82 39 85).

Cette formation est au service des professionnels de l’IST et des chercheurs. Elle vise à fournir des éléments pédagogiques afin de sensibiliser les chercheurs à la gestion des données et à leur cycle de vie. L’objectif principal est d’apporter les outils nécessaires à l’accompagnement du chercheur dans la construction d’un plan de gestion des données ou Data Management Plan (DMP). Ceux-ci s’inscrivent dans le mouvement de l’Open Science et seront nécessaires à tout projet répondant à l’appel d’offres du programme européen Horizon 2020.

Le programme s’organisera en 3 grandes parties : Une première partie qui introduira la problématique et posera un socle commun de connaissances formalisé au travers de réponses à un quiz, des interventions théoriques ensuite portant plus spécifiquement sur certains sujets (aspects juridiques, standards et métadonnées, partage et archivage des données …) et pour finir des ateliers pratiques qui permettront aux participants de s’initier à la pratique du DMP.

Appel à candidatures pour le salon Innovatives SHS 2017

InnovativesSHS2015

Le CNRS lance un appel à candidatures pour le salon Innovatives SHS. Celui-ci aura lieu les 17 et 18 mai 2017 à Marseille au Palais de l’Europe. Pour y participer en tant qu’exposant, vous êtes invités à compléter le dossier de candidature (appel à candidatures téléchargeable à cette adresse). Elles doivent être envoyées pour le 24 juin 2016. Des auditions auront lieu entre juillet et septembre 2016 pour les projets pré-sélectionnés. La décision concernant les projets retenus sera donnée en novembre de la même année.

Le salon Innovatives SHS a pour but de mettre en valeur les activités des équipes de recherche et de faire valoir leur utilité pour la société. Pour cela il participe à favoriser le transfert de leurs résultats vers les grands groupes industriels, les PME-PMI, les collectivités locales et le monde associatif.

Cet appel à candidature concerne donc des projets concrets de valorisation. Il doit permettre de témoigner de l’extrême diversité des savoir-faire des unités SHS en matière de valorisation : outils logiciels ou multimédia, innovation de transfert, de rupture ou d’usage, de connaissances… Il s’adresse à toutes les équipes de recherches en SHS : UMR, USR, UMIFRE, MSH, Equipe d’accueil, Lab-com, start up, etc.

Cette édition mettra l’accent sur les interactions exposants-public. Ainsi, comme en 2015, seront organisés des « Rencontres de l’innovation ». Elles prendront la forme de débats interactifs sur le principe du speed dating où les équipes retenues échangeront avec un public choisi par elles.

Le salon accueillera les équipes SHS de l’INSERM et de l’IRD sur le thème générique de la Santé. Il bénéficiera, entre autre, du soutien du Consortium de Valorisation Thématique Athéna (CVT) et de l’Alliance Athéna avec le partenariat avec Aix-Marseille Université (AMU).

Appel à communications « Patrimoines documentaires communs et analyse des cultures en mouvement : Poitou, Aquitaine, Amérique du Nord » – CPER INSECT

Les laboratoires Mimmoc, Criham et Crhia organisent un colloque international les 17, 18 et 19 novembre 2016 à l’Université de Poitiers dans le cadre du CPER INSECT. Ce colloque pluridisciplinaire a pour titre « Patrimoines documentaires communs et analyse des cultures en mouvement : Poitou, Aquitaine, Amérique du Nord » et porte sur les domaines de recherche des sciences humaines et sociales, de la littérature et des arts.

A cette occasion, ils lancent un appel à communications dont les propositions sont à remettre pour le 15 mai 2016. Celles-ci doivent être d’une longueur approximative de 400 mots et être accompagnées d’un CV. Après soumission, un conseil scientifique statuera sur les propositions et rendra sa décision le 15 juin 2016.

image_billet
L’appel à communication peut concerner les parties suivantes : la valorisation du patrimoine culturel immatériel et singularités territoriales, les patrimoines documentaires communs : l’apport du numérique pour la valorisation du patrimoine culturel immatériel et l’analyse des cultures en mouvement : recontextualisations, réappropriations et nouvelles historicités. Il a pour but la mise en place de projets numériques favorisant le travail en réseau et il vise à valoriser la culture francophone.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’appel à communications.

[16-17 juin 2015] Salon Innovatives SHS

IDIOME, un outil de mesure de l’inférence contextuelle
Virginie Laval, Centre de recherches sur la cognition et l’apprentissage, Poitiers. Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Poitiers
IDIOME est un prototype d’évaluation de la compréhension du langage en situation sociale. Construit sur la base de scénarii filmés, il implique le participant au cœur de l’interaction et permet de prendre toute la mesure des inférences sociales nécessaires pour comprendre le langage.

PRAGMA Test Senior : un outil pour mesurer les capacités communicatives des personnes âgées
Josie Bernicot, Sandrine Balkadi, Centre de recherches sur la cognition et l’apprentissage, Poitiers. Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Poitiers
Le Pragma Test permet d’évaluer en une heure les capacités pragmatiques : la conversation, la compréhension du langage non littéral et les connaissances à propos du langage non littéral. Il est destiné aux professionnels du milieu médical. Il situe les performances d’un patient par rapport à celles d’une population de référence sans trouble.

La place du logement social dans les dynamiques territoriales de Poitou-Charentes en 2025
Dominique Royoux, Emilie Richard, Rural Urbain Acteurs Liens Territoires Environnement Sociétés, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Poitiers
Cette démarche prospective vise à interroger la place du parc social ainsi que le rôle des bailleurs à l’horizon 2025. Approche réflexive, analyse de variables structurelles, interviews des principaux acteurs du territoire et cartes dynamiques ont conduit à l’élaboration de trois scénarios prospectifs qui proposent de nouvelles ambitions pour le logement social de demain.

NaviLog, un logiciel au service des humanités digitales
Marie-Hélène Lay, Formes et Représentations en Linguistique et Littérature, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Poitiers
Exploiter au mieux des documents repose sur leur annotation : se tagger sur Facebook ou Flickr est une activité désormais banale. NaviLog est un logiciel qui permet d’annoter les documents textuels de façon systématique et dynamique, quelle que soit la langue (alphabet latin) du document, ainsi que le jeu de tags utilisé : par exemple, des annotations sémantiques partielles.

Le livre numérique enrichi pour enfant
Olivier Rampnoux, , Inès de la Ville, Centre de Recherches en Gestion, Poitiers. Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, Poitiers
Travail collaboratif entre IGS-Néolibris et la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers centré sur la conception et les usages : analyse de la perception du livre numérique enrichi par les parents et les enfants ; axes d’ingénierie pédagogique pour proposer des contenus adaptés à l’enfant (pour ses loisirs et à l’école).

Coordinateur des projets : Khaled Hirech

——————————————————————————————————————————————————————–

ProgrammeInnovativesSHS

Entrée gratuite.

Pour vous inscrirehttp://innovatives.cnrs.fr/innovatives-shs-2015/inscription

L’inscription est gratuite, mais obligatoire dans la limite des places disponibles.
Les inscriptions sont nominatives. Une inscription par personne.
Attention : votre billet électronique vous sera demandé à l’entrée de l’événement.

Les inscriptions sont ouvertes

Votre inscription en pratique

  • Une pièce d’identité sera exigée pour l’entrée sur le site.
  • Chaque billet est nominatif et ne peut être utilisé par un tiers.
  • Le nombre de places pour les conférences est limité.
  • L’application Evenium ConnexMe n’est pas nécessaire pour assister aux Innovatives SHS.
  • Il est indispensable d’imprimer son billet pour éviter une attente inutile. Le billet servira de badge.
  • ANNULATION DE VOTRE PARTICIPATION À LA JOURNÉE INNOVATIVES SHS : si vous ne pouvez finalement pas assister au salon, nous vous saurions gré de bien vouloir annuler votre réservation. Pour annuler, contacter l’équipe des Innovatives à l’adresse INSHS.Innovatives@cnrs.fr en joignant le pdf du billet.
  • Inscription à une liste mél : en vous inscrivant, vous acceptez d’être ajouté à la liste de diffusion concernant les actualités des Innovatives ; vous pourrez vous désinscrire à tout moment depuis un courrier reçu, ou en envoyant ce message.
  • Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux fichiers et aux Libertés (articles 38, 39, 40), vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant ; pour l’exercer, vous pouvez vous adresser à dircom.innovatives@cnrs.fr ou par voie postale au Centre National de la Recherche Scientifique – Direction de la Communication – 3, rue Michel-Ange – 75794 Paris cedex 16 – France.

Lieu de l’événement

Centre des Congrès de la Villette – Cité des sciences et de l’industrie
30, avenue Corentin-Cariou – 75019 Paris
Métro : ligne 7, station Porte de la Villette.
Autobus : lignes 139, 150, 152, station Porte de la Villette.
Tramway :T3b (Porte de Vincennes – Porte de la Chapelle), station Porte de la Villette.

En cliquant ici vous aurez, après avoir indiqué votre station, lieu ou adresse de départ, votre parcours jusqu’au lieu de l’évènement.

Plan d’accès

Co-organisateurs Innovatives SHS 2015

Centre national de la recheche scientifique. INRA sciences et impact. CVT ATHENA Consortium de valorisation thématique.

Partenaires Innovatives SHS 2015

Ministère de l'éducation nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ministère de la Culture et de la Communication. Ile de France - Demain s'invente ici. CASDEN, la banque coopérative de l'Education de la Recherche et de la Culture. Aliance Athena : Alliance nationale des sciences humaines et sociales. Fonds de recherche Société et culture Québec. ANVIE : Sciences humaines & entreprises.

Partenaires médias

Sciences et Avenir. Vousnousils : l'e-mag de l'éducation.

[21-22 mai 2015] 11ème Colloque du GREPACO

Affiche_A3_portes-63da7Le Groupe de Réflexion en Psychopathologie Cognitive (GREPACO) rassemble une centaine de chercheurs et enseignants-chercheurs de France, Suisse et Belgique autour d’un même objectif : celui de promouvoir et diffuser la recherche en psychopathologie cognitive. Ce groupe a été fondé en 2009 par les professeurs Joël Billieux (Université de Louvain-La-Neuve, Belgique), Frank Larøi (Université de Liège, Belgique) et Martial Van der Linden (Université de Genève, Suisse).

En 2015, le GREPACO célébrera la 11ème édition de son colloque. Les précédents colloques du GREPACO se sont tenus avec beaucoup de succès à Liège (2009), Genève (2009), Lille (2010), Strasbourg (2010), Reims (2011), Louvain-La-Neuve (2011), Bordeaux (2012), Grenoble (2012), Paris (2013), et Montpellier (2014). A chaque occasion, ces colloques ont mobilisé environ 80 participants, membres du GREPACO et chercheurs locaux compris.

Si ce colloque est traditionnellement francophone, il a une dimension éminemment européenne, associant les chercheurs de France, Suisse, et Belgique, et représente ainsi une occasion pour les étudiants de prendre contact avec des chercheurs.

Site du GREPACO : http://www2.fapse.ulg.ac.be/grepaco/index.php

Vous pouvez télécharger le programme des journées du 21 et 22 mai 2015

Télécharger le programme au format PDF

Création du HCERES

logo_medium

Créé par la loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche, le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES) se substitue à l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES). Cette disposition prend effet le 17 novembre 2014, au lendemain de la publication du décret n°2014-1365 du 14 novembre 2014 relatif à l’organisation et au fonctionnement du HCERES, paru au JO.

L’HCERES évalue les établissements d’enseignement supérieur (formations et diplômes) et de recherche (unités de recherche).

Le Conseil de l’HCERES sera composé de 30 membres dans le respect de la parité H/F selon la répartition suivante :

  • 9 membres sur proposition des instances d’évaluation compétentes en matière d’enseignement supérieur et de recherche ;
  • 8 membres au titre des établissements d’enseignement et de recherche dont au moins 1 ingénieur (3 membres seront proposés par les organismes de recherche) ;
  • 2 représentants étudiants ;
  • 9 personnalités qualifiées ;
  • 2 parlementaires.

Le mandat des membres est de 4 ans renouvelable une fois.

Retrouvez le Haut Conseil sur son site internet : www.hceres.fr.

Appel à projets RnMSH/CVT Athena

Le CVT lance un nouvel appel à projets à destination du Réseau National des MSH. Il est destiné à soutenir des projets de valorisation à forte retombée économique et ouvrant de véritables perspectives pérennes de partenariat avec le monde socio-économique. Un petit nombre de projets bénéficieront d’un financement significatif.

Un courrier explicatif de la procédure et co-signé par le président du RnMSH, Philippe Vendrix, et par le directeur exécutif du CVT Athéna, Hervé Zwirn, a été envoyé à l’ensemble du réseau.

Les propositions devront être envoyées au CVT avant le 28 mars 2015 afin que les décisions puissent être prises au deuxième trimestre 2015. Elles devront faire clairement état du contenu du projet, des partenaires académiques concernés, des entreprises visées, des besoins de financement et des retombées économiques attendues. Un business plan le plus complet possible est attendu pour chaque projet afin de permettre au jury (constitué de membres du comité de pilotage et du Conseil Scientifique du CVT, de représentants du RNMSH et de personnalités extérieures) de décider des lauréats en disposant de toute l’information nécessaire. Le dossier complet ne devra pas excéder dix pages.

L’équipe du CVT accompagnera les soumissionnaires dans l’établissement de leurs dossiers et sera à leur écoute pour les aider à résoudre les difficultés qu’ils pourraient rencontrer. Elle sera également à leur disposition pour les aider dans les contacts qu’ils pourraient avoir avec le monde socio-économique.

Source : Alliance Athena